Mardi 18 décembre 2018

Musée

Le Met repousse les travaux de son extension à au moins 2025

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 13 janvier 2017 - 322 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

NEW YORK (ETATS-UNIS) [13.01.17] – Traversant une situation économique difficile, le Metropolitan Museum of Art (Met) repousse à une date lointaine et indéterminée son extension destinée à accueillir les collections d’art moderne et d’art contemporain.

Metropolitan Museum of Art
Le Metropolitan Museum of Art, 2012

Annoncée il y après d’un an, l’extension du Metropolitan Museum of Art (Met) destinée à accueillir les collections d’art moderne et d’art contemporain du musée new-yorkais ne va pas voir le jour de sitôt. La direction du musée a indiqué à son personnel mercredi 11 janvier que les travaux – d’un coût de 600 millions de dollars – sont reportés à une date ultérieure, rapporte The New York Times. Sans donner de date précise, Thomas P. Campbell, le directeur du Met, a confié au NYT que les travaux d’extension ne commenceront pas avant sept ans (2025).

A l’origine, la construction de cette aile, signée David Chipperfield, devait être réalisée pendant la durée du bail (8 ans) du Met Breuer. Cet édifice conçu par Marcel Breuer situé sur Madison Avenue, anciennement occupé par le Whitney Museum, accueille temporairement depuis le printemps 2016 les collections d’art moderne et d’art contemporain du Met. Son coût de fonctionnement s’élève à 17 millions de dollars annuel. La direction du Met a estimé qu’il y avait des travaux prioritaires, en indiquant par exemple que la toiture des galeries de peintures européennes sera refaite à partir de 2018 pour une durée de quatre ans.

Le Metropolitan traverse une période économique difficile. Confronté à un déficit de 10 millions de dollars, le musée avait annoncé en avril 2016 la suppression de dizaines d’emplois. Après le lancement d'un plan de départ volontaire, une vague de licenciements avait mis à la porte 34 employés. Selon Thomas P. Campbell, les finances du musée devraient retrouver un équilibre d’ici à l’an 2020, « Nous avons fait des progrès significatifs pour équilibrer nos recettes et nos dépenses. La plupart des décisions douloureuses sont dernière nous » a-t-il confié au NYT.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque