Musée

Le directeur du V&A démissionne après le Brexit

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 6 septembre 2016 - 443 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

LONDRES (ROYAUME-UNI) [06.09.16] – Martin Roth, qui dirigeait depuis 2011 le Victoria & Albert Museum, a annoncé sa démission. Allemand et premier directeur étranger de l’institution londonienne, il se dit particulièrement affecté par le vote du Royaume-Uni en faveur de la sortie de l’Union européenne.

Conséquence inattendue du Brexit voté par les Britanniques en juin dernier, le directeur allemand du Victoria & Albert (V&A), aux commandes de l’institution depuis cinq ans, a annoncé lundi 5 septembre sa démission. Particulièrement affecté par le vote en faveur de la sortie de l’Union européenne (UE) du Royaume-Uni, Martin Roth quittera ses fonctions dès cet automne, rapporte The Guardian.

Cette annonce vient confirmer des intentions publiées le 4 septembre dans The Sunday Times alors que Martin Roth se disait « désillusionné par la perspective d'une Grande-Bretagne insulaire post-Brexit ». Dans une interview accordée récemment à la Deutsche Welle, il avait déclaré : « l’Europe a toujours donné de l’espoir pour un futur pacifique, basé sur le partage, la solidarité et la tolérance. Se retirer signifie toujours créer des barrières culturelles et cela m’inquiète ». Il a ressenti la sortie du Royaume-Uni de l’UE comme une « défaite personnelle » et a été affecté par l’agressivité de la « guerre de la rhétorique » qui a caractérisé la campagne du référendum.

Selon The Art Newspaper, la fréquentation du V&A, sous sa direction, dans le quartier de South Kensington a atteint un chiffre record de 3,5 millions de visiteurs durant la saison 2015-2016. Martin Roth a par ailleurs su développer « la marque » V&A au Royaume-Uni et à l’étranger : outre l’extension du musée sur Exhibition Road, d’un coût de 49 millions de livres, qui devrait ouvrir en début d’année prochaine, une antenne « V&A East » est en cours de réalisation au sein du complexe culturel projeté pour 2021 au Queen Elizabeth Olympic Park dans le quartier de Stratford. Des espaces « Victoria & Albert » doivent par ailleurs ouvrir à Dundee en Ecosse et à Shenzhen en Chine.

Martin Roth démissionne au moment où le Victoria & Albert se voit décerner le « Art Fund Museum of the Year 2016 », un prix de 100 000 livres qui récompense un musée britannique qui a fait preuve d’innovations durant les 12 derniers mois. Il retournera à Berlin, où il se consacrera à des activités de consultant international dans le domaine culturel.

Martin Roth (61 ans) avait été nommé directeur du V&A en 2011, en remplacement de Sir Mark Jones. Il était alors devenu le premier non britannique à occuper ce poste depuis la création du V&A en 1852. Auparavant, il dirigeait les collections d’art nationales de Dresde.

Légende photo

Martin Roth © Photo : ThierryBal

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque