Dimanche 5 décembre 2021

Fondation

Arles

La Fondation Luma prend racine

Par Christine Coste · Le Journal des Arts

Le 9 avril 2014 - 631 mots

Après sept ans de réflexion et trois ans de retard pour la construction de la tour de Frank Gehry, la Fondation Luma entame au parc des Ateliers son vaste chantier d’édification et de rénovation.

ARLES - En 2018, la tour imaginée par Frank Gehry pour la Fondation Luma s’élèvera au-dessus du parc des Ateliers, propriété depuis octobre 2013 de la Fondation créée à Zurich en 2004 par Maja Hoffmann « pour favoriser la formulation de nouvelles formes d’expositions, de productions artistiques et d’idées », selon la mécène et collectionneuse suisse qui a grandi à Arles. La première pierre, posée le 5 avril en présence de l’architecte américain, des élus, des représentants de l’État et de la famille Hoffmann au complet, marque officiellement le début de la métamorphose de l’ancien site SNCF de fabrique de trains. Ce vaste territoire d’une surface de 11 hectares est doté de six ateliers dont un, Le Magasin électrique, propriété d’Actes Sud, qui fera objet d’une rénovation complète à partir de l’année prochaine pour accueillir les bureaux de la maison d’édition et ses propres espaces d’exposition.

Le rejet en mars 2011 du premier projet de tour de Frank Gehry par la Commission nationale des monuments historique a eu du bon. La silhouette de cet édifice de 16 000 m2 se trouve désormais bien plus en harmonie avec son environnement. Sa hauteur ayant été réduite, ses volumes ont pris un aspect plus massif et plus doux ; sa partie en panneaux saillants et en acier inoxydable a vu ses crêtes limées, lissées. Le nouvel emplacement de la tour, en bordure du boulevard circulaire de la ville et non plus à côté de la grande halle du parc des Ateliers, apparaît lui-même bien plus juste par rapport à l’ancien site industriel. « Elle sera un centre interdisciplinaire de recherche, d’éducation, d’archives et de production d’exposition qui bénéficiera de partenariats », explique Maja Hoffmann. Parmi ces partenariats, certains sont envisagés avec le Bard College à New York, l’École nationale supérieure de la photographie, Les Rencontres d’Arles et l’association du Méjan animée par Jean-Paul Capitani et Françoise Nyssen des éditions Actes Sud. À l’intérieur de la tour, café-restaurant, bibliothèque, résidences d’artistes, salles de séminaire, de cinéma, d’archives et d’exposition se distribueront.

Nouvelle ère
Après avoir été réveillé et investi chaque été depuis 2001 par les Rencontres d’Arles sous la conduite de son directeur François Hébel, le parc des Ateliers bascule donc dans une nouvelle ère, forte des 150 millions d’euros engagés par la Fondation Luma dans les coûts de construction. Placé sous la conduite du cabinet new-yorkais Selldorf Architects de l’architecte d’origine allemande Annabelle Selldorf, le vaste chantier de rénovation de ses bâtiments industriels a d’ores et déjà été entamé. Le début des travaux du volet paysager confié à l’architecte, ingénieur et paysagiste belge Bas Smets, en charge d’un jardin public de 6 hectares, est, lui, prévu pour l’an prochain.

Encore en cours de restauration, l’atelier des Forges, dédié à la photographie, devrait ouvrir à l’occasion des Rencontres d’Arles, qui bénéficieront aussi l’été de la grande halle. Pour l’instant, et jusqu’au 26 octobre, à l’atelier de la Mécanique, se tient une exposition organisée par Hans Ulrich Obrist, codirecteur de la Serpentine Gallery à Londres, et les artistes Philippe Parreno et Liam Gillick autour des projets de référence de Frank Gehry, réalisés ou non (mais, curieusement, sans le futur bâtiment de la Fondation Louis Vuitton). Celle-ci livre un peu de l’esprit d’expérimentation qui règnera sur le futur campus de Luma-Arles et dans la tour de Frank Gehry, son épicentre, qui fera face, de l’autre côté de l’avenue Victor-Hugo, au nouveau bâtiment de l’École nationale supérieure de la photographie. Qui d’Eduardo Souto de Moura, de Rudy Ricciotti, de Marc Barani, de Francis Soler ou de Corinne Vezonni se mesurera à Frank Gerhy ? Réponse le 12 juin.

Légende photo

Frank Gehry - © Photo Paul Morigi - 2007 - Licence CC BY 2.0

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°411 du 11 avril 2014, avec le titre suivant : La Fondation Luma prend racine

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque