Dimanche 17 novembre 2019

Musée

Dogon est la deuxième exposition payante la plus visitée du musée du Quai Branly

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 28 juillet 2011 - 204 mots

PARIS

PARIS [28.07.11] – L’exposition Dogon aura attiré 195 042 visiteurs au musée du Quai Branly. Ce qui en fait la deuxième exposition payante la plus visitée au musée parisien des arts premiers.

Du 5 avril au 24 juillet 2011, l’art et la culture des Dogons étaient exposés à Paris, au musée du Quai Branly. Depuis la rétrospective du musée Dapper, organisée en 1994, aucune exposition n’avait été consacrée à ce peuple malien, à ses traditions et ses esthétiques. L’exposition Dogon avait donc été qualifiée d’évènement, avant même qu’elle n’ait été inaugurée. Avec près de 330 pièces du 10e siècle jusqu’à nos jours, elle aura attiré 195 042 visiteurs. Un succès qui fait de l’exposition Dogon la deuxième exposition la plus visitée du musée du Quai Branly, après Teotihuacan. Celle-ci avait accueilli 253 723 visiteurs entre octobre 2009 et janvier 2010.

Le commissaire de l’exposition Dogon était l’ancienne galeriste Hélène Leloup. Dans les années 1950, elle avait ouvert l’une des premières boutiques parisiennes dédiées à l’art africain. A la fois spécialiste et marchand, elle permit au musée de rassembler des œuvres exceptionnelles issues de collections internationales. Cette exposition sera présentée à Bonn, en Allemagne, en septembre prochain puis à Milan, en Italie, dès février 2012.

Légende

Affiche de l'exposition Dogon au Musée du Quai Branly

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque