Vendredi 6 décembre 2019

220 000 visiteurs pour les Mayas du Guatemala au Quai Branly

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 octobre 2011 - 229 mots

PARIS [07.10.11] – L’exposition « Mayas, de l’aube au crépuscule » vient de s’achever au musée du Quai Branly, après trois mois d’ouverture au public. Avec ses 219 333 visiteurs, elle devient la deuxième exposition temporaire la plus visitée du musée parisien des arts premiers.

Au Musée du Quai Branly, l’exposition « Mayas, de l’aube au crépuscule » a fermé ses portes le 2 octobre 2011. Accessible au public depuis le 21 juin, cette manifestation a attiré 219 333 visiteurs. Selon l’établissement, ce record de fréquentation fait de l’exposition « Mayas » la deuxième exposition temporaire la plus visitée du musée du Quai Branly. Dans le palmarès des expositions du musée, « Teotihuacan » et ses 235 720 visiteurs occupent toujours la première place. Quant à l’exposition sur les Dogons, ses 195 042 visiteurs la placent désormais en troisième position.

L’exposition « Mayas » est également l’exposition la plus fréquentée pour l’espace de la mezzanine du musée, devant « Fleuve Congo », qui avait enregistré 184 378 visites. Enfin, la fréquentation moyenne de l’exposition « Mayas » est évaluée à 2 437 visiteurs par jour. Durant seize semaines, ce sont donc près de 160 objets prêtés par le Musée national d’archéologie et d’ethnologie du Guatemala qui ont été exposés. Un succès, en dépit des violentes critiques formulées à l’encontre de l’un des principaux sponsors de l’exposition et depuis oubliées.

Légende photo

Affiche de l'exposition Mayas, de l'aube au crépuscule, Musée du Quai Branly

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque