Vendredi 14 décembre 2018

Musée

Charles Saumarez Smith quitte la Royal Academy

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 31 juillet 2018 - 391 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

Le directeur de l’institution britannique quittera son poste en décembre pour rejoindre la Blain Southern Gallery. 

À la tête de la Royal Academy of Arts (RA) depuis onze ans, Charles Saumarez Smith rejoindra la direction de la Blain Southern Gallery à Londres en décembre prochain. Sa dernière année au sein de la RA a marqué l’institution, qui a accueilli plus d’un million de visiteurs en 2017.

L’institution, qui a par ailleurs fêté ses 250 ans cette année, a vu s’achever des travaux majeurs en mai pour connecter ses deux bâtiments principaux, pour une facture totale de 56 millions de livres sterling (63 millions d’euros). « Il n’y a jamais de bons moments pour annoncer un départ. Je souhaitais néanmoins le faire durant une période de succès manifeste », a indiqué Charles Saumarez Smith dans un communiqué du vendredi 27 juillet.

Né en 1964, Charles Saumarez Smith est diplômé en histoire et en histoire de l’art au King’s College de Cambridge et a obtenu en 1986 un doctorat au Warburg Institute à Londres. En parallèle, il devient conservateur assistant au Victoria & Albert Museum dès 1982, puis directeur de la recherche du musée en 1990. Quatre ans plus tard, il prend la direction de la National Portrait Gallery  à Londres jusqu’en 2002, avant de diriger la National Gallery  jusqu’en 2007.  

« En ayant été à la tête de trois des plus importantes institutions d’art du Royaume-Uni, si ce n’est du monde, Charles apportera une richesse de connaissances et d’expérience qui profitera à nos artistes, mais aussi à la programmation de la galerie et à ses expositions internationales », se sont réjouis Harry Blain et Graham Southern, directeurs associés de la galerie, dans une déclaration conjointe.

Sous sa direction, l’organisme a notamment encouragé les expositions tournées vers l’international et exposé ses collections à l’étranger à de nombreuses reprises. L’artiste Christopher Le Brun, président de la RA, a pour sa part déclaré dans le communiqué du 27 juillet que « l’histoire retiendrait certainement Charles Saumarez Smith comme le meilleur de tous les directeurs de la Royal Academy ». 

Fondée en 1768, la Royal Academy ne reçoit aucune subvention du gouvernement et génère tous ses profits par la collecte de fonds, la billetterie et par les Amis de la Royal Academy, une association de mécènes. Elle regroupe des artistes élus par une assemblée et propose une formation scolaire gratuite de trois ans. 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque