Mercredi 26 février 2020

Galerie

La galerie Blain|Southern ferme ses portes 

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 14 février 2020 - 419 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

Quelques mois après le départ d‘un des cofondateurs, la galerie londonienne arrête ses activités pour des raisons économiques. 

La galerie Blain|Southern à Londres © Photo LudoSane, 2016
La galerie Blain|Southern à Londres
© Photo LudoSane, 2016

La galerie londonienne d’art contemporain Blain|Southern ferme ses espaces en raison de difficultés financières. L’un des cofondateurs de la galerie, Graham Southern, était parti  en novembre dernier, officiellement pour se mettre à la retraite, laissant Harry Blain seul à la tête de la galerie, confronté à des tensions avec certaines artistes et membres du personnel. 

« Ce fut un honneur de collaborer avec tant d’artistes talentueux et de construire un programme d’exposition qui reflète et célèbre l’étendue de la pratique de l’art contemporain dans le monde entier », a déclaré Harry Blain. « Malgré le soutien d’un personnel dévoué, je regrette profondément d’avoir été incapable d’assurer l’avenir à long terme de la galerie. » 

Après le départ de Southern, la galerie avait pourtant affirmé rester en activité, bien que traversant une « phase de reconstruction ». Blain avait promis de rester pleinement engagé auprès de ses artistes, mais la plupart des artistes en question ont décidé de quitter la galerie londonienne. 

Les frères Dinos et Jake Chapman ont ainsi annoncé, une semaine avant le départ de Southern, qu’ils n’étaient désormais plus représentés par la galerie. Le peintre irlandais James Scully a également laissé savoir qu’il était en conflit avec le duo, vraisemblablement au sujet de la vente de ses œuvres. Après la séparation de Blain et Southern, cinq autres artistes ont quitté la galerie, dont le photographe et vidéaste Mat Collishaw et la peintre Rachel Howard. 

Blain|Southern a également connu une série de départs au sein de son personnel au cours des derniers mois. Le directeur des expositions, Craig Burnett, est parti en novembre dernier, tandis que Charles Saumarez-Smith, ancien directeur de la Royal Academy of Arts, qui avait rejoint la galerie en 2018, a démissionné de ses fonctions de directeur général en décembre. 

Artnet News indique que la galerie avait récemment demandé aux artistes de financer le retour de leurs propres œuvres en raison de sa situation difficile. « Je sais que ce n’est pas comme ça que l’on gère la situation habituellement, mais je crains que nous n’ayons pas beaucoup d’autres options », s’est justifié un membre du personnel. 

Les deux marchands d’art londoniens ont cofondé leur galerie éponyme à Londres en 2010, trois ans après avoir vendu leur première galerie, Haunch of Venison, à Christie’s. Le duo s’est fait rapidement connaître en exposant les grands noms de la scène contemporaine et en participant à deux reprises à Art Basel.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque