Archéologie

Ce champ du sud-est de l’Angleterre qui recèle des trésors

Par Julie Goy · lejournaldesarts.fr

Le 9 novembre 2021 - 384 mots

EAST NORFOLK / ROYAUME-UNI

Un champ d’East Norfolk continue à livrer des pièces en or devenant ainsi un site archéologique majeur. 

Pièces en or du trésor de Norfolk. © British Museum
Pièces en or du trésor de Norfolk.
© British Museum

Entre 1991 et 2020, pas moins de 131 pièces et 4 objets en or ont été trouvés dans un champ de East Norfolk au Royaume-Uni. Une étude a récemment montré que les trouvailles faisaient partie d’un même ensemble. Il s’agit du plus grand trésor de pièces d’or anglo-saxonnes issues de cette période qui soit connu à ce jour. 

Les pièces d’or trouvées sont majoritairement des trémisses franques, d’anciennes monnaies romaines en or datant de 580 à 630. Neuf solidi, une autre monnaie en or romaine utilisée jusqu’à la période byzantine, les accompagnent. Plusieurs objets en or ont aussi été découverts : un pendentif en or, un lingot d’or et plusieurs morceaux de ce qui semble être des restes de bijoux. 

La plupart des objets ont été trouvés par le même détectoriste ayant toujours déclaré ses trouvailles aux autorités compétentes. Dix pièces de l’ensemble avaient cependant été découvertes par un ancien policier, qui avait tenté de les revendre illégalement avant d’être arrêté en 2017 et condamné à seize mois de prison. 

Le Coroner (officier public) de la région est chargé de déterminer si l’ensemble relève d’un trésor au sens du Treasure Act (1996). Si tel est le cas, le trésor deviendra une propriété de la Couronne. Pour cela, les pièces d’or doivent notamment avoir plus de 300 ans et être constituées d’au moins 10 % de métaux précieux. 

Gareth William, le conservateur des pièces de monnaie du début du Moyen Âge au British Museum s’accorde avec Tim Pestell, conservateur principal de l’archéologie de Norwich Castle Museum & Art Gallery, pour affirmer qu’il s’agit d’une découverte majeure qui devrait permettre d’en savoir plus sur les liens avec le continent du premier royaume d’East Anglia au VIIe siècle, et notamment le rôle d’East Norfolk dans les échanges commerciaux.

La rareté des découvertes rivalise avec la découverte du trésor de Sutton Hoo dans le Suffolk : une grande quantité d’or de la même période historique avait été mise au jour, mais l’ensemble se composait d’un nombre moins important de pièces de monnaie. 

Si l’ensemble des objets est légalement authentifié comme un trésor, il sera probablement vendu au Norwich Castle Museum avec le soutien financier du British Museum, d’après le journal The Guardian
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque