Mercredi 11 décembre 2019

Nomination

Béatrice Salmon, la nouvelle figure officielle des arts plastiques

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 15 janvier 2018 - 472 mots

PARIS

L’ancienne directrice du Musée des arts décoratifs de Paris a pris la direction de l’ancienne délégation aux arts plastiques devenue en 2010 un service dépendant de la direction générale de la création. Elle succède à Pierre Oudart.

Béatrice Salmon en 2006
Béatrice Salmon en 2006
Photo Benoît Linero pour L'oeil

Le poste de chef du service des arts plastiques, qui a également rang de directeur adjoint de la création, était vacant depuis le départ de Pierre Oudart à l’Ecole des beaux-arts de Marseille. Le nom de Béatrice Salmon pour le remplacer circulait cependant depuis quelques temps. La directrice du Musée des arts décoratifs de 2000 à 2013 avait quitté la France pour prendre un poste de conseiller de coopération culturelle à l’ambassade de France à Bruxelles.

Cette conservatrice du patrimoine (58 ans) n’est pas étrangère à l’art contemporain, loin de là. Cette bretonne d’origine, diplômée en 1982 d’un DEA (Master 2) en histoire de l’art et d’archéologique de l’Université de Rennes a en effet dirigé le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) de Bretagne de 1984 à 1986. Puis après un passage à la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) du Centre en tant que conseillère arts plastiques, elle entre pour la première fois au ministère précisément en tant qu’Inspectrice à la création artistique. Elle y revient donc en 2018 après avoir successivement dirigé le Musée des beaux-arts de Nancy, puis celui des Arts décoratifs de Paris et occupé le poste de conseiller culturel en Belgique.

C’est la première fois qu’une femme est nommée à ce poste, comme le rappelle Pierre Oudart qui ajoute : « je suis très heureux de la nomination de Béatrice Salmon. C'est une professionnelle aguerrie, qui a l'expérience de l'international. Il était important que la personnalité choisie ne soit pas uniquement "art contemporain", car, c'est souvent au détriment du design, des métiers d'art et de la mode, qui sont aussi dans le champ de compétence du service des arts plastiques. C'est aussi très positif pour le secteur que Béatrice soit conservatrice générale. Je lui souhaite le meilleur succès dans son poste. Elle y trouvera une équipe formidable ».

Créée en 1982 à partir d’un ancien service, la délégation aux arts plastiques qui dépendait alors directement du ministre a été fusionnée en 2010 avec la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles pour donner naissance à la Direction générale de la Création artistique. A l’époque, et aujourd’hui encore, de nombreuses voix s’étaient émues de cette perte d’autonomie et de visibilité des arts plastiques regroupés au sein d’un sein service. Le service exerce une tutelle sur les écoles supérieures d’art, soutient la création (commande publique ...) et les réseaux de diffusion que sont les Fonds régionaux d’art contemporains et les centres d’art. L’un de ses opérateurs est le Centre national des arts plastiques. La Direction générale de la Création artistique est dirigée par Régine Hatchondo depuis janvier 2016.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque