Mardi 10 décembre 2019

Musée

Annick Lemoine nouvelle directrice du Musée Cognacq-Jay

Par Elise Kerner-Michaud · lejournaldesarts.fr

Le 19 décembre 2018 - 330 mots

PARIS

La directrice scientifique du Festival d’histoire de l'art rejoint le musée parisien. Elle serait remplacée par Veerle Thielemans.

Annick Lemoine
Annick Lemoine
Photo Marc Riou

Annick Lemoine rejoint Paris Musées en tant que directrice du musée Cognacq-Jay, remplaçant ainsi Rose-Marie Herda-Mousseaux qui intègre l’équipe scientifique du Louvre Abu Dhabi. Docteure en histoire de l’art et conservatrice du patrimoine, Annick Lemoine a été maître de conférences à l’université Rennes 2, puis conseillère en charge de l’éducation artistique et culturelle auprès de Frédéric Mitterrand, alors ministre de la Culture. Elle a ensuite occupé différents postes dans plusieurs institutions : la Villa Médicis, où elle a dirigé le département d’histoire de l’art et des collections, l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) au sein duquel elle a participé à la création du Festival d’Histoire de l’art de Fontainebleau, dont elle était directrice scientifique depuis 2015. 

Spécialiste de la peinture européenne des XVIIe et XVIIIe siècles, elle a assuré le commissariat de plusieurs expositions internationales, dont « Bas-fonds du Baroque. La Rome du vice et de la misère », qui s’est tenue à la Villa Médicis puis au Petit Palais en 2015, ou encore l’exposition monographique consacrée à Valentin de Boulogne, présentée au Met et au Louvre en 2017.

Annick Lemoine a indiqué au Journal des arts être très heureuse de rejoindre Paris Musées dont elle a déjà pu voir le fonctionnement de l’intérieur en collaborant avec le Petit Palais. Elle se réjouit de prendre ses fonctions au sein du Musée Cognacq-Jay consacré à la peinture du XVIIIe siècle. La nouvelle directrice rappelle qu’il s’agit d’un fonds aux origines et caractéristiques particulières puisqu’il provient d’un legs fait à la ville de Paris par un couple de collectionneurs, Ernest Cognacq et Marie-Louise Jaÿ.  Elle souhaite « valoriser cet aspect du musée et mettre en valeur ces pratiques, en ouvrant la programmation aux figures de collectionneurs, passées ou contemporaines »

Selon nos informations, Veerle Thielemans, responsable des programmes académiques de la Terra Foundation la remplacerait au Festival d’histoire de l’art coorganisé par l’INHA et le château de Fontainebleau.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque