Le Paris des particuliers

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 9 décembre 2008

Sur les 2 000 hôtels particuliers recensés à Paris au XVIIe siècle, il n’en reste aujourd’hui que 200.

Souvent étudiées individuellement, ces résidences intimes situées au cœur de la ville, symbole de réussite et où les architectes, du Moyen Âge à la Belle Époque, rivalisèrent d’audace, ont rarement fait l’objet d’une synthèse. L’ouvrage d’Alexandre Gady, historien de l’art, chargé de mission à la Commission du Vieux Paris de 1993 à 1999, revient sur cet aspect de l’histoire de l’architecture française. De l’hôtel de Sully, dans le Marais, à celui de Matignon, une grande campagne photographique a été menée pour l’occasion dans la capitale. Les résultats y sont confrontés aux documents d’archives (plans, gravures, dessins et photographies d’époque) pour créer un ouvrage particulièrement séduisant, aussi rigoureux scientifiquement que facile à parcourir.

Alexandre Gady, Les Hôtels particuliers de Paris. Du Moyen Âge à la Belle Époque, éd. Parigramme, 2008, 328 p., 49 euros, ISBN 978-2-84096-213-7.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°293 du 12 décembre 2008, avec le titre suivant : Le Paris des particuliers

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque