Éloge de Raphaël

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 9 décembre 2008

Chef-d’œuvre de l’art ornemental achevé au Vatican en 1519, les Loges de Raphaël font l’objet d’une nouvelle publication, fruit des recherches menées par Nicole Dacos.

Philologue classique et historienne de l’art, elle fut formée au Warburg Institute à Londres auprès d’Ernst Gombrich et, à Rome, de Federico Zeri, lequel avait contribué à la parution, en 1977, de sa thèse d’agrégation portant déjà sur les Loges de Raphaël (rééditée en 1986). Cette première monographie, explique l’auteure, devait susciter un essai où les voies déjà parcourues seraient « menées plus loin ». C’est aujourd’hui chose faite avec cette étude aussi érudite que passionnante, servie par une iconographie remarquable. Quatre grands chapitres abordent, tour à tour, la référence à l’antique, le cycle biblique, l’atelier de Raphaël, et, enfin, le devenir d’un monument unique que Catherine II fit reproduire grandeur nature à Saint-Pétersbourg.

Nicole Dacos, Les Loges de Raphaël, coéd. Hazan/Musées du Vatican, 2008, 352 p., 79 euros, ISBN 978-2-7541-0294-0.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°293 du 12 décembre 2008, avec le titre suivant : Éloge de Raphaël

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque