Vendredi 6 décembre 2019

Musique

La fête de la musique investit aussi les musées

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 21 juin 2018 - 459 mots

FRANCE

De nombreux musées à Paris et en région accueillent ce soir des concerts et spectacles, plus ou moins en relation avec leur programmation .

Affiche officielle de la fête de la musique, 2018.
Affiche officielle de la fête de la musique, 2018.
© Stéreo Buro

Pour sa 37e édition, la Fête de la Musique 2018 réunit plus de 25 000 événements à travers toute la France. Comme à son habitude, elle se déroule dans les rues, les bars et les salles de concerts françaises. Depuis quelques temps elle offre la possibilité d’aborder la musique sous un nouvel angle en prenant ses quartiers dans de nombreux musées français. Le public peut consulter la liste des événements sur cette carte interactive mise à disposition par le ministère de la Culture.

Les musées parisiens donnent ainsi le « la » en accueillant de multiples manifestations.

Pour les fans de musique électronique, le Musée de la Monnaie accueille pour la première fois un grand concert de 19 heures à minuit. Artistes confirmés et émergents se succèderont autour d’une scénographie inédite, mettant en perspective l’œuvre de Subodh Gupta, People Tree, exposée dans la cour.

Au Grand Palais le projet expérimental Ba:zel, duo tchèque, articule son spectacle expérimental autour du peintre, František Kupka  actuellement à l’affiche. Un enregistrement original de sa voix sera entre autres diffusé durant la performance.

Le Musée d’Orsay présente une soirée spéciale consacrée aux pays baltes : expositions, visites guidées et concerts de musique estonienne sont au programme. À noter que l’entrée reste payante, hormis pour les visiteurs de moins de 26 ans.

Tandis qu’un concert de musique traditionnelle iranienne est prévu au musée Jean-Jacques Henner à partir de 17h30, le public peut également venir apprécier les accents orientaux et slaves du groupe Ziveli Orkestar, à partir de 18 heures, au Musée de l’Histoire de l’Immigration.

Les amateurs de musique classique ne sont pas oubliés. À partir de l’après-midi, ils peuvent écouter quatre mini-concerts de musique baroque au Petit Palais, avant de se diriger au Musée national Eugène-Delacroix, qui accueille des concerts de Joseph Haydn, le compositeur préféré du peintre.

Les musées en régions proposent aussi de nombreux événements. À Lille par exemple, où les visiteurs ont droit à trois concerts éclectiques, dans la cour du Musée d’histoire naturelle ; aux Augustins, le Musée des beaux-arts de la ville de Toulouse, où pas moins de neuf concerts répartis dans trois salles du musée sont organisés, ou encore à Chambéry, au Musée des Charmettes, maison de Jean-Jacques Rousseau, où un concert d’instruments anciens, en plein air, est proposé.

Créée en 1981 sous l’impulsion du ministre de la Culture Jack Lang, la Fête de la Musique se déroule chaque année au premier jour de l’été. Evénement gratuit visant à démocratiser la musique, elle invite les musiciens, amateurs ou professionnels, à partager leur passion. Forte de son succès, elle s’est depuis étendue à travers le monde dans plus de 120 pays.

Thématiques

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque