Dimanche 16 décembre 2018

Radio & télévision

Arte fait une plongée dans l’art contemporain

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 août 2018 - 482 mots

La chaîne franco-allemande diffuse en août une série de huit épisodes sur le travail d’artistes contemporains à travers leur exposition.

Le logo de la chaîne Arte.
Logo de la chaîne Arte.

En août, Arte diffuse une série documentaire inédite, consacrée à des expositions qui ont fait bouger les codes et habitudes dans l’art et les musées. A travers 8 épisodes de 25 minutes chacun, la série propose aux téléspectateurs de mieux comprendre le travail de plusieurs artistes contemporains comme Christian Boltanski, Marina Abramovic, Gilbert & George ou Pierre Huyghe. 

L’originalité du projet repose sur le parti pris d’organiser chaque épisode autour d’une exposition, articulant ainsi la démarche artistique aux modalités de présentation des œuvres, installations ou performances. La série, dirigée par Hans Ulrich Obrist, directeur artistique de la Serpentine Gallery à Londres, présente des événements dont il a assuré le commissariat. Mêlant à ses propres explications des interviews des artistes eux-mêmes, et parfois de leurs collaborateurs, les épisodes offrent une plongée au cœur de la création et des dispositifs de diffusion auprès du public.  

On y découvre les coulisses d’expositions monographiques ou collectives, qui se sont tenues ces dernières années dans différents pays. Le premier épisode est consacré à la recréation, vingt ans après sa première édition à Londres, de « Take me, I’m yours » à la Monnaie de Paris en 2015. Aux artistes de l’initiative originelle, comme Boltanski et Gilbert & George se sont jointss de nouveaux acteurs, parmi lesquels Gloria Friedmann ou Koo Jeong-A. Tous réitèrent ou inventent des œuvres qui sollicitent la participation du spectateur, les invitent à toucher, voire à emporter des objets.  

A travers la présentation des divers événements, la série explique des œuvres qui ne se pensent pas comme des objets fixes et immuables mais explorent d’autres voies de création et produisent de nouvelles expériences pour le spectateur. Un épisode revient sur quelques-unes des quatorze pièces présentées dans « 14 Rooms » à Art Basel en 2014. Dans chacun des espaces, tout est vivant mais tout devient sculpture : les corps immobiles, bougeant, parlant des artistes mais aussi ceux des visiteurs dont l’image est filmée ou reflétée par de grands miroirs dans le hall principal. 

Certains épisodes consacrés à une exposition solo sont aussi l’occasion de revenir sur le parcours d’un artiste. Le troisième volet explore ainsi l’œuvre de Joan Jonas selon une perspective historique qui permet de saisir son rôle majeur pour la performance et la vidéo. L’épisode consacré à l’exposition de Philippe Parreno à New York en 2015 filme la conception et le déroulement de l’événement orchestré par l’artiste, soulignant l’importance du cinéma et de la temporalité dans son œuvre.  

La programmation des quatre premiers épisodes est prévue chaque dimanche d’août. « Take me, I’m yours » est  diffusé le 5 août à 11h25, suivi de « Philippe Parreno à l’Armory, New-York », le 12 août à 11h25, puis « Joan Jonas à la Biennale de Venise » le 19 août à 12h00 et enfin « 14 Rooms, Art Basel » le 26 août à 11h45. 

Thématiques

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque