Foire

Fiac : Hors les murs

Place Vendôme : la citrouille de Kusama démontée

Par Antonin Gratien · lejournaldesarts.fr

Le 17 octobre 2019 - 311 mots

PARIS

L’installation géante de l’artiste contemporaine japonaise Yayoi Kusama a dû être enlevée de la place Vendôme en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Vue de l'installation de Yayoi Kusama sur la place Vendôme lors de la Fiac Hors les Murs: Life of the Pumpkin Recites, All About the Biggest Love for the People(2019) - Courtesy Ota Fine Arts, David Zwirner et Victoria Miro © Yayoi Kusama / Photo Marc Domage
Vue de l'installation de Yayoi Kusama sur la place Vendôme lors de la Fiac Hors les Murs: Life of the Pumpkin Recites, All About the Biggest Love for the People (2019)
© Yayoi Kusama / Photo Marc Domage
Courtesy Ota Fine Arts, David Zwirner et Victoria Miro

Révélée à l’occasion de la Fiac 2019, la citrouille monumentale de la plasticienne Yayoi Kusama devait trôner sur la place Vendôme jusqu’au 20 octobre. Toutefois, les vents et les pluies ont conduit l’organisation de la foire à dégonfler l’installation. Un de nos journalistes sur place nous a confirmé que le piédestal de l’œuvre était en cours de démontage, rendant peu probable une remise en place d’ici la clôture de la Fiac.

Le piédestal de la citrouille de Yayoi Kusama en cours de démontage sur la place Vendôme à Paris, dans l'après-midi du jeudi 17 octobre 2019 © Photo Le Journal des Arts
Le piédestal de la citrouille de Yayoi Kusama en cours de démontage sur la place Vendôme à Paris, dans l'après-midi du jeudi 17 octobre 2019.
© Photo Le Journal des Arts

Contactée par le JdA, la foire a indiqué que le climat menaçait la « sécurité des passants et de l’œuvre ». Laquelle, étant gonflable, est particulièrement sensible aux intempéries. Présenté comme la réalisation « la plus gigantesque » de Kusama (classée 19e dans l’Artindex Monde du JdA), le légume de l'artiste, comme à son habitude tacheté de poids, faisait 10 mètres de haut sur 10 mètres de diamètre. Interrogée sur une éventuelle date de réinstallation, la Fiac a mentionné une « étude de faisabilité » en cours.

La prestigieuse place Vendôme avait déjà accueilli, dans le cadre du parcours « Hors les Murs » de la foire d’art contemporain, d’autres installations telles que le très controversé Tree de McCarthy en 2014, ou les 100 étoiles de mer du tandem Elmgreen & Dragset pour To Whom It May Concern l’an dernier. 

Depuis 3 ans, c’est la banque genevoise Mirabaud qui assure le financement de la carte blanche accordée par la Fiac pour créer une œuvre inédite sur la place. « Inviter des artistes contemporains comme Oscar Tuazon, le duo Elmgreen & Dragset et aujourd’hui Yayoi Kusama à la transformer s’inscrit dans ce qui est cher à nos valeurs : être ancré dans le présent et être attentif aux choses qui nous interpellent, surprennent », avait déclaré Lionel Aeschlimann, associé gérant de la banque privée, dans un entretien au JdA.
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque