Galerie

Hauser & Wirth ouvre une galerie à St Moritz en Suisse

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 19 septembre 2018 - 362 mots

ST MORITZ / SUISSE

C’est la troisième antenne en Suisse et la neuvième dans le monde pour cette galerie qui ne cesse de s’étendre depuis 2003.

La Palace Galerie à St Moritz
La Palace Galerie à St Moritz, juin 2016

La galerie suisse Hauser & Wirth a annoncé l’ouverture d’un nouvel espace dans la réputée station de ski de St Moritz, en Suisse. Hauser & Wirth, dont la première galerie avait été inaugurée à Zurich en 1992, étend ainsi son réseau en retournant ainsi à ses racines.  « Notre nouvelle galerie à St Moritz illustre un retour à mes premiers pas dans le monde de l’art et exprime l’ADN qui est le nôtre en tant que galerie suisse. J’avais organisé à l’hôtel Carlton ma première exposition ici-même en 1987, à l’âge de 17 ans », a indiqué Iwan Wirth.

La galerie s’étend sur plus de 400 m2 et trois étages, et a été aménagée par l’architecte Luis Laplace, qui a par le passé déjà collaboré avec la galerie helvète. Elle est située en plein cœur de la ville, au sein de la Palace Galerie qui appartient au Badrutt’s Palace qui lui fait face. 

Le nouvel espace, occupé jusqu'il y a peu par la galerie Gmurzynska, ouvrira en décembre avec une première exposition consacrée à l’artiste franco-américaine Louise Bourgeois.

C’est le neuvième espace ouvert par la galerie dans le monde, et le troisième qu’Hauser & Wirth ouvre en Suisse, après sa première galerie à Zurich en 1992 et une seconde à Gstaadt en 2015. 
Après l’ouverture de sa deuxième galerie à Londres en 2003, Hauser & Wirth n’a eu de cesse de s’étendre depuis dix ans. Ouvrant en 2009 une galerie à New York, la galerie suisse ouvre en 2014 un second espace en Angleterre, dans la ville de Bruton, avant de s’installer sur la côte Ouest des Etats-Unis en 2016 à Los Angeles, puis de finalement partir à l’assaut du marché asiatique, en inaugurant il y a quelques mois une huitième galerie à Hong Kong.

Fondée en 1992 par Iwan Wirth, sa femme Manuela et sa belle-mère Ursula Hauser, la galerie représente plus d’une cinquantaine d’artistes contemporains, parmi lesquels Subodh Gupta, Martin Creed, Mark Bradford ou encore Pierre Huyghe, mais également de nombreuses successions d’artistes, dont celles d’Arshile Gorky ou d’Eduardo Chillida.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque