Mercredi 18 septembre 2019

Foire

Frieze annonce officiellement son édition californienne 

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 24 février 2018 - 502 mots

LOS ANGELES / CALIFORNIE

Après New York en 2012, la foire londonienne ouvrira une antenne à Los Angeles en février 2019 avec 60 galeries.

Entrée des studios Paramount, Los Angeles
Entrée des studios Paramount, Los Angeles

Les premières rumeurs avaient circulé en 2016, lorsque la compagnie de divertissement hollywoodienne Endeavor (ex WME et IMG) avait annoncé un partenariat « stratégique » avec Frieze. C’est maintenant confirmé. Victoria Siddal,  la directrice des foires du groupe a officialisé l’ouverture d’une édition californienne du 14 au 17 février 2019, sous une tente, dans les Paramount Studios à Hollywood.

A la tête de la manifestation; un duo de femmes, Bettina Korek assure la direction opérationnelle et Ali Subotnick est en charge du programme artistique. Native de Los Angeles, Bettina Korel a fondé ForYourArt une organisation à but non lucratif qui relate les événements artistiques de la ville. Elle organise également « The Participation Gallery programme for the Getty’s Pacific Standard Time initiative » et est membre du Los Angeles County Arts Commission. Ali Subotnick est commissaire d’exposition au Hammer Museum. Elle a notamment co-organisé la Biennale de Berlin en 2006 avec Maurizio Cattelan et Massimiliano Gioni, et fondé the Wrong Gallery à New York avec ses derniers. Elles travailleront en collaboration avec Victoria Siddal, ancienne de chez Christie’s, et chez Frieze depuis 2004.  

Le développement de Frieze est spectaculaire. Amanda Sharp et Matthew Slotover ont d’abord créé le magazine Frieze en 1991. Puis ils décident de diversifier leurs activités et ouvrent la première édition de la foire d’art contemporain Frieze en 2003 à Londres. Puis en 2012,  ils fondent Frieze Masters à Londres (en parallèle de Frieze), qui présente des oeuvres créées avant les années 2000, et Frieze New York. Dernière création en date, la manifestation californienne réunira 60 exposants, dont les noms seront révélés dans le courant de l’année. Ce chiffre est relativement faible à l’aune de Frieze New York 2018 (plus de 190 galeries) et Art Basel Miami 2017 (environ 200 galeries). L’édition londonienne quant à elle accueille plus de 300 galeristes. 

Los Angeles, n’est pas encore reconnue comme une destination sur la carte mondiale des rendez-vous de l’art contemporain, et de nombreuses foires ont échoué leur ancrage dans la ville des anges à l’instar d’Art Platforms Los Angeles, Paramount Ranch. Mais les Etats-Unis, qui représentent selon le rapport Art Basel UBS, The Art Market 2017, en 2016, 40% de part du marché mondial, sont une  terre de conquête pour les foires européennes comme en témoigne Tefaf (The European Fine Art Fair) qui est le premier salon d’antiquaires à s’implanter à New York en 2016, Art Basel présent à Miami depuis 2001 et Frieze qui a maintenant un pied de chaque côté du continent nord-américain.

L’internationalisation d’Art Basel, de Frieze et de TEFAF met en lumière les tentatives ratées de Reed Exposition de s’implanter aux Etats-Unis. Paris Photo Los Angeles, qui se déroulait également dans les studios de la Paramount, a été fermée après trois éditions (celle de 2016 a été annulée trois mois avant son ouverture). Dans le même temps, Reed Exposition annonçait l’abandon  du projet Fiac LA. 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque