Mercredi 12 décembre 2018

Foire

Frieze Art Fair module aussi ses prix de location de stand

Par Elise Kerner-Michaud · lejournaldesarts.fr

Le 6 septembre 2018 - 490 mots

LOS ANGELES / ETATS-UNIS

Une nouvelle tarification variable selon la surface des stands sera expérimentée pour l’édition californienne en février prochain.

Melrose Gate, une des entrée des studios de la Paramount Pictures où se déroulera la Frieze Los Angeles en février 2019
Melrose Gate, une des entrée des studios de la Paramount Pictures où se déroulera la Frieze Los Angeles en février 2019

Après l’annonce de la nouvelle grille tarifaire d’Art Basel 2019, c’est au tour de la nouvelle foire Frieze à Los Angeles de mettre en place une tarification plus favorable aux galeries moyennes. Quatre paliers ont été retenus (que nous indiquons avec des conversions en mètres carré et euros pour une meilleure lisibilité). En dessous de 20 m2, l’exposant paiera son stand au prix de 330 euros le m2, le palier suivant passe à 590 euros, puis 670 euros et enfin 760 euros pour les surfaces de plus de 70 m2. Le responsable de la communication de Frieze Art Fair explique au Journal des Arts que cette politique expérimentale était « un élément central de la réflexion et de l’organisation de cette nouvelle foire depuis le début ».  

Ce modèle est le même que celui retenu à Bâle, dont les tarifs restent naturellement plus élevés (voir tableau comparatif), les enjeux n’étant pas identiques pour la première foire d’art contemporain au monde et une première édition qui veut attirer les galeries pour envisager de s’implanter durablement.  

La Fiac avait elle aussi lancé le mouvement il y a quelques mois. Pour son édition 2018 qui se tiendra du 18 au 21 octobre au Grand Palais, les prix baissent d’environ 5,3 % pour la location des plus petits espaces tandis qu’ils augmentent de 2,2 % en moyenne pour les plus grands (voir détails dans le tableau comparatif). Cette politique a été pensée pour soutenir les petites et moyennes galeries et s’accompagne d’autres mesures qui vont dans la même direction. Ainsi, la location d’un stand pour la section « Lafayette », dédiée aux galeries émergentes, est proposée à un tarif de 290 euros au m². 

La prise de conscience de la fragilité des petites et moyennes galeries et de la nécessité d’apporter des réponses concrètes à ce problème, semble largement partagée. Lors de la conférence « Art Leaders Network » organisée par le New York Times à Berlin au printemps dernier, le galeriste David Zwirner avait exprimé ses inquiétudes et proposé un système de taxe partagé par les grandes galeries.  L’idée d’abord accueillie sans conviction, a fait son chemin depuis, et s’est ajustée au fil des consultations des différents acteurs. 

Ces nouvelles propositions de prix variables au m2 constituent une aide nécessaire mais probablement insuffisante pour les petites ou moyennes structures car la location d’un stand ne représente qu’une petite partie de la totalité des coûts : charges de personnel, hébergement, taxes diverses, transports et assurance des œuvres.  

Tarif des foires ayant introduit une modularité
Prix au m²Prix le plus basPrix le plus élevéPrix des sections dédiées aux nouveaux acteurs
FIAC Paris 2018550 €650 €290 €
Art Basel 2019676 €804 €8 887 € pour le stand
Frieze Los Angeles 2019330 €  760 € 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque