Foire

Frieze annonce son implantation en Corée du sud en 2022

Par Charles Roumégou · lejournaldesarts.fr

Le 19 mai 2021 - 228 mots

SÉOUL / CORÉE DU SUD

Après Los Angeles en 2018, la foire londonienne ouvrira une antenne à Séoul en septembre 2022 avec une centaine de galeries.

Entrée de la Frieze Art Fair à Londres. © Graham Carlow / Frieze
Entrée de la Frieze Art Fair à Londres.
© Graham Carlow / Frieze

Frieze Art Fair poursuit son internationalisation : après New York en 2012 et Los Angeles six ans plus tard, la foire londonienne, qui célèbrera en octobre prochain (du 13 au 17) sa 18e édition (annulée en 2020), a annoncé l’implantation d’une bouture en plein cœur de Séoul, dans le quartier de Gangnam, en septembre 2022.

Pour cette première incursion en Asie, Frieze compte mettre à profit le portefeuille de galeries construit depuis plus de vingt ans par son partenaire local, la Kiaf Art Séoul, l’une des plus importantes foires d’art sud-coréenne, programmée habituellement en octobre. La participation d’une centaine de galeries est d’ores et déjà actée bien que les organisateurs n’aient pas encore communiqué de liste officielle. 

Axée sur l’art contemporain, Frieze Séoul sera complétée par une section Frieze Masters, à l’instar de sa grande sœur de Londres, consacrée à l’art de l’antiquité au XXe siècle.

Sur le papier, créer une édition en Corée ne manque pas d’atouts : les grandes foires occidentales n’y sont pas présentes, contrairement à Hong Kong où Art Basel est solidement installée. Encore que la situation politique à Hong Kong ne soit pas des plus propices aux affaires. Par ailleurs, il n’y a pas véritablement de grande foire dans la région à l’automne.
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque