Foire

Déjà des annulations et reports de foires en 2021

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 14 octobre 2020 - 158 mots

Monde. Les organisateurs de foires ne sont pas très optimistes sur la fin de la crise sanitaire.

Après la Brafa, la plus grande foire d’antiquaires de Belgique, qui annule son édition de janvier 2021, puis la foire d’art contemporain madrilène Arco qui reporte d’un an l’édition prévue fin février, c’est au tour de la foire d’art et d’antiquités Tefaf (Maastricht, Pays-Bas) de prendre des dispositions préventives. Mais contrairement à la Brafa et Arco, celle qui fut le premier cluster du Covid en mars dernier n’annule pas son édition mais la reporte à la semaine du 31 mai au 6 juin, dans une version plus courte. On attend maintenant la décision d’Art Basel Hong Kong, prévue du 25 au 27 mars 2021. Mais ici, ce qui va déterminer la décision, c’est moins la circulation du virus que les conditions de transport et la situation politique après le vote de la loi sur la sécurité nationale qui muselle toute opposition.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°553 du 16 octobre 2020, avec le titre suivant : Déjà des annulations et reports de foires en 2021

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque