Samedi 14 décembre 2019

Art moderne

Giverny (27)

Chez Monet

Fondation Claude Monet - Jusqu’au 1er novembre 2018

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 28 juin 2018 - 310 mots

GIVERNY

Comme dans les paysages de Monet, la lumière est le personnage principal de la maison de Giverny, une maison où Monet s’installe avec sa famille en 1883 et où il vivra jusqu’à sa mort, en 1926.

Cette période de temps très longue lui a permis de l’agrandir et de l’adapter aux besoins de sa vie familiale et professionnelle. Autour de lui une nature verdoyante qui inspirera ses plus beaux tableaux impressionnistes, un jardin qu’il ne cessera de modeler pour mieux le peindre et dont il met en scène les deux parties d’une extrême diversité : devant la maison le Clos normand recouvert de fleurs par milliers, capucines, roses, tulipes… Plus loin, le jardin d’eau qui emprunte à l’art des jardins japonais ses hypnotiques nymphéas, ses bambous, ses saules pleureurs et son pont japonais qui s’inspire de ses estampes. Des estampes que Monet a collectionnées sa vie durant et que l’on retrouve sur les murs de la maison : dans la salle à manger, spectaculaire, peinte en jaune de chrome, meubles compris, reconstituée dans ses moindres détails et dans le salon de lecture ou salon bleu, où l’on peut admirer les œuvres d’Utamaro, d’Hokusaï et d’Hiroshige. Le salon atelier où Monet recevait ses visiteurs, marchands, collectionneurs, présente un accrochage dense de ses œuvres qui restitue l’atmosphère d’antan. Au premier étage, sa chambre qui a fait également l’objet d’une reconstitution scénographique, comprend les toiles des amis peintres dont il aimait s’entourer : Boudin, Caillebotte, Cézanne, Renoir, Morisot, Pissarro, Signac, Manet… Elle bénéficie d’une vue magnifique sur les jardins et de la lumière qui s’invite partout. Par comparaison, la chambre de son épouse, Alice, frappe par sa simplicité et la décoration d’estampes japonaises représentant des personnages féminins. Passant du jardin à son intérieur, « Monet vivait au Japon en Normandie ».
 

« Le Japon pour horizon »
Fondation Claude Monet, 84, rue Claude-Monet, Giverny (27), fondation-monet.com

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°714 du 1 juillet 2018, avec le titre suivant : Chez Monet

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque