Vendredi 27 novembre 2020

Art contemporain

Tania Mouraud recalée à l’Académie des Beaux-Arts

Par Christine Coste · lejournaldesarts.fr

Le 25 avril 2019 - 195 mots

PARIS

Le fauteuil d’Arnaud d’Hauterives à l’Académie des Beaux-arts est toujours vacant.

Tania Mouraud 2019 © Photo Esmeralda Da Costa
Tania Mouraud, le 6 avril 2019

Blanca Li, Thierry Malandain et Angelin Preljocaj ont été élus sans surprise mercredi 24 avril dans la toute nouvelle section chorégraphie de l’Académie des Beaux-Arts. Dans la section des créations artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel, l’élection de Frédéric Mitterrand au fauteuil de Jeanne Moreau n’a de son côté guère rencontré d’opposition. 

En revanche l’élection au fauteuil d’Arnaud d’Hauterives a été déclarée blanche. La majorité pour Tania Mouraud n’a pas été atteinte. Le fauteuil sera donc déclaré de nouveau vacant dans les prochains mois. 

La candidature de Tania Mouraud (née en 1942, classé 145e dans l’Artindex France 2019) était pourtant soutenue par le secrétaire perpétuel Laurent Petitgirard et des membres élus récemment comme Jean-Marc Bustamante, Jean-Michel Othoniel et Fabrice Hyber. 

Les réticences de son élection, surtout concernant le siège d’Arnaud d’Hauterives, ont prévalu sur ceux qui espéraient voir la section peinture s’ouvrir pour la première fois à une artiste femme, qui plus est de renom à l’international. 

Fabrice Hyber avait connu le même sort avant de se représenter et d’être élu, il n’est pas sûr que Tania Mouraud accepte de se représenter.  
 

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque