Nomination - Résidences d’artistes

Jean-Michel Othoniel, élu directeur de la « Villa Les Pinsons »

Par Julie Goy · lejournaldesarts.fr

Le 28 septembre 2021 - 382 mots

CHARS

La résidence d’artistes située dans le Val d’Oise est la propriété de l’Académie des beaux-arts depuis 1942.

Jean-Michel Othoniel. © Académie des beaux-arts / Juliette Agnel, 2018
Jean-Michel Othoniel.
© Académie des beaux-arts / Juliette Agnel, 2018

Membre de la section sculpture de l’Académie des beaux-arts depuis 2018, Jean-Michel Othoniel a été élu directeur de la « Villa Les Pinsons » lors de la séance plénière du 22 septembre 2021. Il prend ses nouvelles fonctions pour un mandat de 5 ans. 

Très connu pour la réalisation du Kiosque des noctambules qui habille la station Palais-Royal – Musée du Louvre depuis 2000, l’artiste a créé de nombreuses sculptures qu’il expose in situ ou en galerie et qu’il réalise en verre, un matériau qu’il expérimente depuis 1993. En septembre 2021, il investit le Petit Palais avec ses perles de verre pour l’exposition « Le Théorème de Narcisse ». 

Né en 1964, le sculpteur a lui-même bénéficié d’une année de résidence artistique en 1995 à la Villa Médicis. Il prend aujourd’hui la tête de la seule résidence d’artistes administrée par l’Académie parmi les six auxquelles l’institution apporte son concours.  

La fondation Dufraine « Villa Les Pinsons » est devenue la propriété de l’Académie des beaux-arts à la suite du legs de Louis Dufraine en 1942. L’ancien orphelinat a été transformé en résidence d’artistes, conformément à la volonté de son ancien propriétaire. Située à Chars dans le Val d’Oise, elle accueille une quinzaine d’artistes en résidence chaque année. 

Le projet initial était d’héberger des artistes âgés afin qu’ils puissent continuer à développer leur art. Désormais ce sont différentes générations d’artistes qui y vivent, chaque créateur pouvant prétendre y séjourner pour une ou deux années, de septembre à juin. Pour l’année 2020, les artistes Najah Albukaï, May Murad, Thomas Bouquet ou encore Santiago Torres étaient résidents de la fondation Dufraine. 

Muriel Mayette-Holtz, de la section des membres libres de l’Académie, était directrice de la Villa Médicis jusqu’en 2018 avant d’être élue en 2019 à la direction de la « Villa Les Pinsons ». Lors de son mandat elle avait pour objectif d’intensifier la mixité des disciplines artistiques au sein de la fondation afin de favoriser un dialogue riche entre les créateurs. 

Des ateliers avec des verrières ont été construits par l’architecte Marc Saltet au cœur de l’ancien pensionnat. L’édifice bénéficie à nouveau d’un important chantier de rénovation afin d’accueillir les futurs pensionnaires dans de meilleures conditions à la rentrée 2022. 

La Villa des Pinsons en janvier 2020. © Victor Point
La Villa des Pinsons en janvier 2020.
© Victor Point

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque