Mercredi 11 décembre 2019

Création d’une Berlin Art Week en septembre 2012

Par Isabelle Spicer (Correspondante à Berlin) · lejournaldesarts.fr

Le 31 mai 2012 - 575 mots

BERLIN (ALLEMAGNE) [31.05.12] – Le gouvernement régional de Berlin annonce la création d’un événement intitulé « Semaine de l’art à Berlin » à l’automne prochain, en partenariat avec les institutions culturelles publiques et privées de la capitale allemande.

En réponse à l’annulation abrupte de la foire d’art contemporain Art Forum en 2011, et pour faire face à la concurrence internationale croissante sur le marché de l’art, le gouvernement régional de Berlin propose la création d’une Art Week qui se déroulera du 11 au 16 septembre prochain.

Autour des deux foires ABC et Preview, anciennes foire off devenues événements principaux, se grefferont des événements et expositions organisés par le musée d’état Nationalgalerie, le musée régional Berlinische Galerie, le KW - organisateur de la Biennale de Berlin -, ainsi que par deux associations visant à promouvoir l’art de la capitale. Le Prix de la Nationalgalerie pour les jeunes artistes, qui a été décerné l’an passé à Cyprien Gaillard, sera remis à cette occasion.

Depuis la disparition d’Art Forum, les polémiques sur la nécessité d’une foire internationale majeure à Berlin n’en finissent pas. Cette initiative vise à attirer de nouveau les collectionneurs à Berlin. En 2011, « les collectionneurs ne sont pas venus », avait déclaré Anemone Vostell, Directrice de l’Association régionale des galeries berlinoises. Selon un sondage organisé en février dernier par cette association, 75 % des galeries considéraient l’annulation d’Art Forum comme une erreur. Près de la moitié (49,1 %) déclarent avoir subi des conséquences négatives sur leur activité commerciale du fait de cette annulation.

Alors que plus de quarante galeries berlinoises ont participé cette année à Art Cologne, le monde de l’art allemand se demandait si une répartition naturelle entre Berlin lieu de production artistique, et Cologne centre d’activité commerciale, n’était pas en train de s’opérer. La Berlin Art Week vise à rétablir Berlin en tant que centre d’art contemporain national et international.

Le magazine d’art Monopol avait également relancé la polémique sur la nécessité d’une foire à Berlin à l’occasion du Gallery Weekend. Nicole Hackert, Directrice de la galerie Contemporary Fine Arts, qui avait pourtant fait sensation lors du Gallery Weekend en exposant l’artiste américain Julian Schnabel, y déclarait que l’annulation d’Art Forum avait eu des « conséquences massives ». « Cela ne concerne pas les galeries représentées à Londres, New-York ou Paris. Mais pour la majeure partie des autres galeries, le mécontentement monte. J’ai moi-même incroyablement sous-estimé à quel point celles-ci sont importantes pour l’atmosphère de la ville », ajoute-t-elle.

Pour Christian Jarmuschek, Directeur de la galerie Jarmuschek Partner, co-directeur de la foire Preview, et co-initiateur de la Berlin Art Week, « ce deuil autour d’Art Forum contredit la situation des dernières années. Si on avait bien vendu à Art Forum, cette foire existerait encore ». Selon lui, le marché de l’art à Berlin n’est pas propice à la création d’une foire supplémentaire. Les collectionneurs y viennent essentiellement pour rencontrer la jeune production artistique. « Ils savent que beaucoup de jeunes artistes vivent ici, ont leur atelier ici. L’idée de base de Preview est de montrer cette production artistique créée à Berlin ».

La Berlin Art Week sera financée à hauteur de 250 000 euros par le gouvernement régional berlinois, qui souhaite créer une plateforme entre acteurs privés et publics, sur le modèle déjà bien rodé de la Berlin Musik Week et de la Fashion Week. La liste des participants n’est pas arrêtée de manière définitive et devrait s’étendre encore davantage l’année prochaine.

Légende photo

Berlinische Galerie - © Photo Christoph Rehbach - 2005 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque