Nomination

Une présidence collégiale à la tête de l’ANdEA

Par Mathieu Oui · lejournaldesarts.fr

Le 24 mai 2018 - 572 mots

PARIS

L’association des écoles supérieures d’art veut favoriser un travail plus collectif et participatif, en phase avec son évolution récente.

La Cour du Palais des études de l’École des beaux-arts de Paris.
La Cour du Palais des études de l’École des beaux-arts de Paris.
Photo Dalbera

L’Association Nationale des Ecoles Supérieures d’Art (ANdEA) s’est dotée d’une nouvelle présidence collégiale, en remplacement d'Emmanuel Tibloux, directeur de l'Ensba Lyon, président depuis 2009 et démissionnaire à l’automne 2017. Les quatre co-présidents élus par le conseil d’administration du 16 mai dernier sont Loïc Horellou, designer, professeur à la Haute école des arts du Rhin, Christelle Kirchstetter, directrice de l'École supérieure des beaux-arts de Nîmes, Muriel Lepage, directrice de l'École supérieure d'art de Clermont Métropole et Stéphane Sauzedde, directeur de l'École supérieure d'art Annecy Alpes. 

Ils sont chargés collectivement de porter la voix de l’association, d’animer le conseil et de construire l’agenda des différents sujets d’actualité à traiter. Outre cette présidence collective, le bureau est composé d’un trésorier : Hervé Alexandre, secrétaire général de l'École supérieure des Beaux-Arts de Bordeaux, et d’un secrétaire : Christian Debize, directeur de l'École nationale supérieure d'art et design de Nancy. Enfin, chacun des membres du conseil d’administration portera un ou plusieurs dossiers (pédagogie, recherche, international, discrimination et harcèlement, etc…) dont il sera le référent.

Refléter l’élargissement de l’association
« Ce choix d’une présidence collégiale correspond à l’évolution récente de l’ANdEA, passée en quelques années d’une association de directeurs à une association d’écoles » indique Loïc Horellou, co-président enseignant. « A la suite de la démission d’Emmanuel Tibloux, le choix a été fait d’assurer de façon transitoire, une présidence collégiale par les vice-présidents en fonction. A la réflexion, une partie des présidents par intérim ont jugé ce mécanisme intéressant. C’était une façon de remettre de la discussion et du débat. Nous avons eu envie de l’expérimenter davantage. » Pour prolonger cette évolution, il pourrait être envisagé d’élargir le conseil d’administration (composé de 15 membres dont 9 directeurs, 4 enseignants, un secrétaire général et un étudiant) en l’ouvrant à un étudiant et un enseignant supplémentaires. Cela nécessiterait une modification statutaire lors d’une prochaine assemblée générale. 

Selon Loïc Horellou, se pose aussi la question du modèle de fonctionnement de l’association. « Jusqu’à présent, le travail de l’ANdEA reposait beaucoup sur les membres du conseil d’administration. L’objectif du bureau pourrait être de fonctionner avec plus de monde et sur un mode plus horizontal. Cette question de la prise de décisions est au cœur de nos réflexions dans les établissements, notamment en sections Design et Communications où l’on réfléchit beaucoup sur cette pratique du travail collectif. » 

Le statut enseignant
Parmi les autres dossiers d’actualité de l’association qui compte 250 membres, figure celui du l’harmonisation du statut des enseignants. Il y a quelques semaines, l’association a diffusé une tribune à ce sujet signée par plusieurs centaines d’enseignants. Leur revendication porte sur l’alignement statuaire des enseignants des écoles territoriales, notamment en terme de temps de travail et de rémunération, sur celui des écoles nationales. « Nos enseignants sont doublement pénalisés, en matière de progressivité des salaires et parce que l’on leur demande de faire de la recherche mais sans que leur statut soit conforme à ses attributions » témoigne une directrice d’école territoriale. « Du coup, l’évaluation par la recherche se fait par des enseignants qui n’ont théoriquement pas le droit d’en faire.» « La Ministre, Françoise Nyssen n'est toujours pas allée à la rencontre des écoles d'art dont elle a la charge, pas plus qu'elle n'a énoncé de vision, ou de stratégie pour l'enseignement supérieur Culture » précisent les auteurs de la tribune.  
 

Thématiques

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque