Mercredi 12 décembre 2018

Départ

Emmanuel Tibloux quittera la présidence de l’ANdEA en fin d'année

Par David Robert (Correspondant à Rio de Janeiro) · lejournaldesarts.fr

Le 22 mars 2017 - 303 mots

SAINT-ETIENNE (LOIRE) [22.03.17] - Lundi 20 mars avait lieu la dernière assemblée générale de l'Association nationale des écoles supérieures d'art (ANdEA). Son président, Emmanuel Tibloux a fait voter une modification des statuts et annoncé son départ à l’automne.

Près de 200 personnes étaient réunies lundi 20 mars pour l'assemblée générale de l'ANdEA, à Saint-Etienne (Loire), dans le cadre de la biennale du design. Directeurs, administrateurs, étudiants et professeurs venus de la quarantaine d’écoles supérieures d’art ont participé aux discussions. A l'ordre du jour figuraient notamment des groupes de travail sur les questions d'actualité des écoles, au premier rang desquelles le statut des enseignants.

Mais la principale information est venue du président de l’ANdEA, Emmanuel Tibloux, qui a présenté une modification des statuts de l'association – adoptée – limitant à deux mandats de trois ans la présidence. Et pour se mettre en conformité avec ces nouveaux statuts, après avoir effectué deux mandats et demi, le directeur des beaux-arts de Lyon a annoncé son départ à l'automne, laissant ainsi le temps aux candidats de se déclarer et au futur bureau le temps de se renouveler.

Si plusieurs écoles nationales (qui dépendent exclusivement du ministère de la Culture et de la Communication) étaient représentées lors de l’assemblée générale, l’Ecole nationale supérieure de photographie d’Arles a acté son départ définitif de l’association.

La rupture avec les écoles nationales n’est cependant pas tout à fait consommée, témoin les changements d’organisation esquissés lors de l’assemblée générale : des associations catégorielles (d’enseignants en premier lieu) pourraient bientôt voir le jour pour mieux porter les revendications, notamment de statuts. L’ANdEA se positionnerait alors dans un rôle fédérateur sur les problématiques plus générales du secteur. Ce virage, encore à confirmer, représenterait un changement important pour une association qui est devenue l’organisation indépendante la plus visible de l’enseignement supérieur artistique depuis cinq ans.

Information

Consulter la fiche biographique de Emmanuel Tibloux

Légende Photo :
Emmanuel Tibloux, directeur de l'École supérieure des beaux-arts de Lyon © photo Mükerrem Tuncay | courtesy Ensba Lyon

Thématiques

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque