Dimanche 29 novembre 2020

Château - Ecole d'art

Un campus près du Château de Fontainebleau sur le site des Héronnières

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 10 novembre 2020 - 425 mots

FONTAINEBLEAU

Un campus international va voir le jour près du château de Fontainebleau, aux Héronnières, ensemble patrimonial de l'ancienne Ecurie du roi, désaffecté et menaçant ruine pour lequel divers scénarios de sauvetage avaient été envisagés depuis près de vingt ans. 

Site des Héronnières.
© Château de Fontainebleau / Techni-Flight

« A l'issue d'un appel à projets lancé fin 2018 par l'établissement public du château, le groupement International Arts Campus a été retenu pour mener à bien la requalification du quartier des Héronnières et de son proche environnement », a annoncé un communqué du ministère de la Culture.

Classé monument historique, construit sous Louis XV par l'architecte Gabriel pour abriter la grande Ecurie, ce quartier était occupé par le ministère de la Défense jusqu'en 2001, avant d'être rattaché au domaine de Fontainebleau en 2006.

Onze bâtiments formant un quadrilatère y entourent un bâtiment central, pour une surface bâtie d'environ 12 000 m2. Inoccupés parce que ne correspondant à aucun besoin du château, soumis à des pillages (cheminées, radiateurs, etc.), les bâtiments s'étaient fortement dégradés.

En s'appuyant sur une équipe de consultants spécialisés dans le montage d'opérations juridico-financières complexes, l'Etablissement public avait d'abord lancé un appel à idées en octobre 2016, qui avait porté non seulement sur les Héronnières, mais également sur les parcelles voisines juqu'alors affectées à d'autres ministères (Intérieur, Armées, Agriculture).

« Cela a permis à l'Etablissement public de porter un projet global. Pour trouver une affectation à cet ensemble d'une qualité architecturale incroyable, différentes pistes avaient été envisagées : hébergement, équipements sportifs, sociaux, centre de métiers d'art. Nous avions pensé à un bel ensemble hôtelier, mais les grands groupes n'étaient pas intéressés », a expliqué à l'AFP le président du domaine de Fontainebleau, Jean-François Hebert.

Le projet d'Arts Campus, porté par des investisseurs privés, entend faire des Héronnières le cœur d'un campus international d'excellence, interdisciplinaire et interculturel, dédié aux arts, au design et au management culturel. « A compter de 2025, si le calendrier des travaux le permet, il recevra chaque année quelque 10 000 étudiants sur des cycles différenciés, dont 3 000 simultanément », a indiqué le ministère de la Culture.

« Des écoles réparties dans le monde entier - déjà plusieurs aux Etats-Unis, en Chine, en Inde, au Brésil se sont manifestées - devraient acheter une participation dans le consortium et envoyer des étudiants », a expliqué M. Hébert.

Le campus hébergera aussi une résidence d'artistes et de startups culturelles.

L'Etablissement public et International Arts Campus entament des négociations avec pour objectif, d'ici à la fin du premier semestre 2021, une convention confiant à ce dernier le soin de gérer les Héronnières pendant 70 ans.

Cet article a été publié par l'AFP le 9 novembre 2020.

Thématiques

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque