Politique - Nomination

Patrick Bloche, un homme de la Culture à la tête de la nouvelle Commission des affaires culturelles de l’Assemblée

Par Lucile Pages · lejournaldesarts.fr

Le 6 juillet 2012 - 350 mots

PARIS [06.07.12] – C’est un passionné de culture que les nouveaux membres de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale ont élu à la présidence le 26 juin dernier.

C’est un député très investi dans la culture qui a été élu Président de la commissiondes affaires culturelles et de l’éducation. Membre du Conseil d’administration du Musée du quai Branly (depuis 2004), du Théâtre musical de Paris (depuis 1998) et du Festival d’automne à Paris (depuis 2004), il est aussi membre du Haut-Conseil des Musées de France depuis 2002. Il a été également dans le Conseil d’Administration du Centre Georges Pompidou de 2001 à 2008.

Il a participé à la rédaction de l’ouvrage La Bataille HADOPI en 2009 (éditions In Libro Veritas), qui s’opposait au projet de loi sur les droits d’auteurs et défendait la licence globale.

Après des études de droit conclues par un DEA en droit social, Patrick Bloche (56 ans) commence sa carrière professionnelle comme assistant parlementaire et devient ensuite chef de projet pour l’agence d’ingénierie culturelle ABCD (agence d’accompagnement et de stratégies culturelles pour les collectivités territoriales). Après la direction du développement d’une caisse-mutuelle de retraite (1993-1997), il entame sa vie politique en tant que député socialiste.

Il est adhérent du Parti Socialiste depuis 1972. Il en est le Secrétaire national chargé des Médias depuis 2008. Il est député de la 7e circonscription de Paris (depuis 1997), maire du 11e arrondissement de Paris (depuis 2008) et conseiller de Paris (depuis 1995).

A l’Assemblée il a été rapporteur du budget des relations culturelles internationales et de la francophonie (1997-2002 et 2004-2006).

Son nouveau rôle de président de Commission est d’autant plus important que depuis les réformes de l’Assemblée : le rôle des Commissions s’est en effet largement développé. Jusqu’en 2009, la Commission des affaires culturelles était rattachée aux affaires familiales et sociales. Depuis la réforme, deux Commissions permanentes ont été créées. Les affaires culturelles sont maintenant liées à l’éducation, recentrant les domaines à l’enseignement scolaire, l’enseignement supérieur, la recherche, la jeunesse, les sports, les activités artistiques et culturelles, la communication et la propriété intellectuelle.

Légende photo

Patrick Bloche - © Photo LaurentParis11 - 2008 - Licence CC BY 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque