Dimanche 15 décembre 2019

Enseignement

La Cité de la Mode et du Design va accueillir une grande École de la Mode

Par Francine Guillou · lejournaldesarts.fr

Le 30 janvier 2018 - 382 mots

PARIS

Un architecte a été choisi pour aménager une grande école de la Mode dans la Cité de la Mode et du Design à l’horizon 2020 sur près de 4 500 m2. Selon son directeur François Bachy, « la Cité retrouve son ADN » avec 1 000 étudiants attendus.

Cité de la mode et du design
Cité de la mode et du design
Photo ollografik - 2008

« Nous avons un contenant, très visible et très bien identifié, mais un flottement sur le contenu » : le diagnostic pudiquement posé par François Bachy sur la Cité de la Mode et du Design (propriété de la Caisse des dépôts), dont il est directeur depuis l’été 2017, est à la hauteur des atermoiements et des difficultés dont a été victime cet équipement culturel ouvert au public en 2012.

Pour pallier ce manque d’identification, François Bachy a décidé de confier 4 500 m2 du bâtiment à une nouvelle Ecole de la Mode regroupant l’Institut français de la Mode (premier résident de la Cité dès 2008 avec 200 étudiants) et l’Ecole de la Chambre syndicale de la Couture actuellement installée rue de Réaumur à Paris. « Cela représentera 1 000 étudiants » se félicite François Bachy.

Pour recevoir cette nouvelle école, la Cité va subir un aménagement intérieur, prenant sur une partie du bâtiment dévolue à l’événementiel et non occupée par des résidents permanents.

L’agence Patrick Mauger Architecture a été retenue pour mener à bien le projet. L’agence connaît bien le périmètre du Quai d’Austerlitz pour avoir réhabilité il y a quelques années des magasins généraux voisins de la Cité de la Mode et du Design.

Avec l’implantation de l’école, « la Cité retrouve son ADN autour de la mode, l’origine des choses voulue au départ du projet, sous la municipalité de Bertrand Delanoë » espère François Bachy,

Le calendrier prévisionnel prévoit un début de chantier autour de janvier-février 2019, et une ouverture en 2020.

« Le Musée d’art Ludique peut rester et les cafés aussi » affirme le directeur. Pour rappel, un litige financier oppose l’actuelle direction de la Cité de la Mode et du Design et le Musée Art ludique, un musée privé locataire des lieux. La Cité réclame près de 600 000 euros de loyers impayés, tandis que le créateur du musée, Jean-Jacques Launier, confiait en décembre dernier avoir attendu « un renouvellement de bail pour faire jouer un loyer variable ». Les deux parties sont actuellement en conciliation devant le Tribunal de commerce.

Thématiques

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque