Vendredi 3 décembre 2021

Politique - Territoires

Villeurbanne 2022 confirme son parti pris pour la jeunesse

Par Sindbad Hammache · lejournaldesarts.fr

Le 25 novembre 2021 - 560 mots

VILLEURBANNE

La capitale française de la culture en janvier prochain a présenté son programme, son budget (10 M€) et ses ambitions.

Le quartier des Gratte-ciel à Villeurbanne. © Art Grafix, 2015, CC BY-SA 4.0
Le quartier des Gratte-ciel à Villeurbanne.
Photo Art Grafix, 2015

Ce sera la première capitale française de la culture : désignée en mars dernier par un jury composé de sept personnalités de la culture (parmi lesquelles Adel Abdessemed, Françoise Benhamou ou Bernard Faivre d’Acier), Villeurbanne a dévoilé le programme de cette année-capitale, fort de 700 évènements disséminés tout au long de l’année. La 19e ville de France (150 000 habitants), banlieue ouvrière de l’agglomération lyonnaise au fort héritage socialiste, axe cette « capitale » autour de la jeunesse, conformément aux promesses de sa candidature.

Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne © Gilles Michallet
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne.
© Gilles Michallet

Connu depuis le lancement de la candidature, le projet d’un grand festival organisé par les jeunes villeurbannais a pris forme. « On leur laisse les clefs du camion », explique Cédric Van Styvaendel, maire (PS) de la ville. Les cent jeunes volontaires qui participeront à l’organisation de cet évènement disposent d’une enveloppe d’un million d’euros, soit 10 % du budget total de Villeurbanne 2022. Un budget conséquent et de vraies responsabilités, puisque les jeunes devront assurer la programmation, mais aussi la logistique et la production de cet évènement qui se tiendra début juin, au parc de la Feyssine.

Autre engagement auprès de la jeunesse, les « minimix », des dispositifs d’éducation artistique et culturelle mobiles destinés aux établissements scolaires de la ville. Une initiative pour laquelle la municipalité a déjà créé dix postes de médiateurs, et qui rencontre un certain succès du côté des écoles villeurbannaises. « On est débordé de demandes des écoles, fait savoir le maire, y compris les écoles maternelles et les crèches. »

Côté temps forts, outre le festival de la jeunesse, la capitale française de la culture a réussi à attirer quelques grands noms du spectacle vivant. La troupe d’Ariane Mnouchkine posera ainsi ses valises à Villeurbanne durant tout le mois de juin. En septembre, c’est la compagnie d’art de la rue Royal de Luxe, célèbre pour ses marionnettes géantes, qui animera les rues de la ville avec une proposition inédite, et pour l’heure secrète. Et pour les 40 ans de la fête de la musique, 6,5 km d’avenue seront piétonnisés pour relier le quartier des Gratte-Ciel à l’hôtel de ville de Lyon.

Pour la municipalité, l’ambition ne réside pas seulement dans cette programmation évènementielle, mais aussi dans la pérennisation de l’engagement culturel auprès des publics éloignés de la culture : l’un des critères d’éligibilité du jury réuni en mars dernier. « Le but est de ne laisser aucune zone blanche », indique Bernard Sevaux, directeur de la culture à Villeurbanne. La ville peut s’appuyer sur un réseau d’équipements culturels de renommée régionale et nationale : le Théâtre national populaire, l’Institut d’art contemporain, le Pôle Pixel, ou le Rize, un équipement original dédié à la mémoire de la ville. Elle souhaite également faire perdurer les partenariats « hors-les-murs » noués avec des institutions lyonnaises pour 2022, comme le musée des Confluences, le musée Lugdunum, ou la Villa Gillet.

Le prolongement de cet investissement de 10 millions d’euros dans l’année 2022 (dont 4 millions sur le budget de la ville) pourrait prendre la forme d’une candidature Unesco pour le quartier des Gratte-Ciel, exemple unique de l’architecture du socialisme municipal. Évoquée lors d’un entretien avec Le Journal des Arts en mai dernier, l’idée fait son chemin, encouragée par le ministère de la Culture, probablement sous la forme d’une candidature transnationale aux côtés d’autres exemples remarquables d’habitat social.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque