Jean-Marie Le Pen, FN (Front national)

« Artistes, étonnez-nous ! »

Le Journal des Arts

Le 2 août 2007

Quel doit être selon vous le rôle du ministère de la Culture ? Quel budget souhaitez-vous lui accorder ?
Le rôle du ministère de la Culture consiste selon moi à permettre la rencontre entre les artistes et le public. Il ne faut pas soutenir un « art d’État » comme on le voit trop souvent aujourd’hui, ni s’en remettre complètement au marché comme le voudraient les ultra-libéraux, mais créer les conditions optimales pour que le public le plus large et l’art dans toute sa richesse puissent « se trouver ». Cela passe par un soutien de l’État, mais qui doit toujours mesurer son action à la réponse qu’il reçoit du public.

Sous quelles formes l’État doit-il soutenir la création contemporaine ? Comment concevez-vous le rôle de l’artiste dans la société ?
La création contemporaine doit d’abord s’attacher à trouver son public, l’État n’a pas à s’y substituer mais, comme je l’ai dit, à faciliter cette rencontre. Et il doit le faire avec le maximum de neutralité, c’est-à-dire se départir d’un clientélisme encore latent aujourd’hui. Le rôle de l’artiste : étonnez-nous !

Les différents plans de relance de l’éducation artistique se sont jusqu’à présent soldés par des échecs. Comment améliorer le dialogue avec le ministère de l’Éducation nationale afin de développer l’enseignement artistique à l’école ?
On ne peut pas construire sur du sable : il faut d’abord restaurer l’enseignement des savoirs fondamentaux à l’école (lire, écrire, compter, l’histoire, la géographie), ensuite l’enseignement artistique trouvera sa place.

L’État doit-il faire appel au secteur privé pour financer son action en faveur de la culture ?
La question ne se pose pas en ces termes, le privé n’est pas une béquille de l’État mais un acteur à part entière. Je développerai le mécénat, [émanant] des entreprises comme des personnes privées, pour que les artistes puissent trouver une multiplicité de financements plutôt qu’ils ne dépendent uniquement des subventions publiques.

Êtes-vous favorable à des avantages fiscaux pour encourager la culture ? Si oui, lesquels ? Pensez-vous que les œuvres d’art doivent être prises en compte dans l’assiette de l’ISF ?
Oui, le mécénat et les mesures de défiscalisation seront encouragés. Il n’est pas question de faire rentrer les œuvres d’art dans l’assiette de l’ISF, je souhaite au contraire en soustraire la résidence principale !

Comment remédier à l’échec de la démocratisation culturelle ?
L’État raisonne trop en termes d’offre culturelle, sans se soucier suffisamment de la demande : on construit un « Musée des arts premiers » (en dépouillant au passage le Musée de l’Homme !) sans s’interroger sur une appétence particulière des Français pour ce domaine. Mais il est vrai qu’il s’agissait d’une lubie de Jacques Chirac ! Sachons être à l’écoute des Français, défendons notre formidable patrimoine national, et avec des mesures ciblées comme un enseignement artistique de qualité et le « chèque-culture national », nous parviendrons à une vraie démocratisation culturelle.

Quelle est votre position sur les grands travaux de musées en cours (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée [Mucem] à Marseille, Île Seguin…) ? Souhaitez-vous encourager un projet en particulier ?
Suite de la réponse précédente ! Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée » est-il un musée ou un projet idéologique ? Je ferai réaliser un audit des différents projets en cours, lequel sera rendu public, afin d’en mesurer l’utilité et les coûts. Par ailleurs, je m’oppose, dans sa forme actuelle, au Louvre à Abou Dhabi : les échanges artistiques internationaux sont utiles, mais il s’agit là d’un projet surtout financier négocié dans le dos des conservateurs avec des prêts à long terme qui appauvriront nos collections.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°257 du 13 avril 2007, avec le titre suivant : Jean-Marie Le Pen, FN (Front national)

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque