Dimanche 25 février 2018

Fiac, côté « off »

Par Le Journal des Arts · L'ŒIL

Le 22 septembre 2009

Offensive du off ! Cette année, quatre foires profitent du raout international de la Fiac pour tenir salon. De niveau inégal, toutes méritent pourtant d’y faire un saut, ne serait-ce que pour les découvertes.

Fiac Grand Palais et Cour Carré
Fiac/Grand Palais : du 22 au 25 octobre. Avenue Winston-Churchill, Paris viiie. Métro : Champs-Élysées-Clemenceau. Horaires : de 12 h à 20 h.
Cour Carrée du Louvre : du 22 au 25 octobre. Rue de Rivoli, Paris Ier. Métro : Palais-Royal- Musée du Louvre. Horaires : de 13 h à 21 h. Tarifs : 25 € et 15 €. Laissez-passer permanent : 50 €, valable tous les jours du 22 au 25 octobre.(1)

Art Élysées, la maturité
C’est la troisième année que la foire portée par le galeriste Baudoin Lebon plante ses tentes sur les Champs-Élysées. D’abord tièdement reçue, la dissidente a tranquillement pris ses marques ; et cette année, elle prend même du ventre (70 galeries contre 50 l’an passé). Cap et identité maintenus, Art Élysées arpente valeurs sûres et feutrées : Alechinsky, Hartung, Matta ou Hundertwasser sont à l’honneur avec une série de peintures sur soie exécutées en 1982. Cet ancrage historique ne devrait pourtant pas empêcher les découvertes. La galerie Berthet-Aittouarès présente une série de tirages en noir et blanc d’Alain Turpault, portraits délicats d’enfants maliens albinos. Si les vitrines des VIIIe et VIe arrondissements parisiens se taillent encore la part du lion, les galeries en région (Capazza, Michèle Guérin ou Kandler) trouvent une fois encore large asile, à l’image de la Biterroise galerie AD qui devrait y aligner quelques pépites de la Figuration libre. Du 22 au 26 octobre. Avenue des Champs-Élysées. Métro : Champs-Élysées-Clemenceau et Concorde. Horaires : de 11 h à 20 h 30. Tarifs : 15 €. 70 exposants.(2)

Show Off… demande à voir
C’est du pont Alexandre-III au pied du Grand Palais que Show Off, première foire parallèle à avoir émergé à Paris il y a quatre ans, tentera de tirer son épingle du jeu. Sous une tente, moitié moins de galeries ont répondu présents par rapport à la précédente édition logée à l’Espace Cardin. Autour du noyau dur des cofondatrices Magda Danysz, Vanessa Quang et du Lyonnais Olivier Houg, à signaler l’absence d’Olivier Robert, des galeries RX, Filles du Calvaire et de La Châtre, revenues à la Fiac. Crise, overdose de foires off, ou désaffection ? Difficile à ce stade d’en tirer des conclusions. Pas plus que ne se dégage de profil type. Quang misera sur le scénariste japonais Katsuhito Ishii et son monde fantastique obsessionnel, l’Ishiiland. Magda Danysz s’en remet à la monographie en laissant les clefs du stand à Nicolas Ledoux, membre d’Ultralab depuis 2000. Du Street Art brandi par la galerie Bailly à la thématique de la fluidité concoctée par Jérôme Ladiray, Show Off offre le visage classique d’une foire off, avec une majorité de galeries françaises. L’esprit est donc bien différent du grand paquebot Fiac qui joue résolument l’international haut de gamme. Du 22 au 25 octobre. Port des Champs-Élysées. Métro : Champs-Élysées-Clemenceau. Horaires : de 12 h à 20 h. Tarifs : 10 €. Environ 40 exposants.(3)

Le Nouveau Festival du Centre Pompidou
Du 21 octobre au 23 novembre. Centre Pompidou (Paris IVe. Métro : Hôtel de Ville, Rambuteau) et Conciergerie (2, boulevard du Palais, Paris I).(4)

Slick, la jeune pousse du off
Un poil plus grande (61 galeries pour une surface largement augmentée), moins contre-proposition qu’antichambre juvénile et vitaminée de la Fiac, Slick confirme cette année encore sa bonne tenue. Quelques adhérents ayant filé, promus notamment par la cour Carré du Louvre, la foire accueille des petits nouveaux : jeunes pousses – Kernot Art, Hagalleria ou MAM, le perdreau de l’année, ouvert en 2009 à Rouen – et galeries confirmées – Polaris, Sollertis… Petits prix, place de choix offerte au street art (la Berlinoise Wilde Gallery, la Toulousaine GHP ou, plus attendu, le Studio 55 à Paris), Slick cultive ses particularités. Cette quatrième édition soigne son médium photographique, sa scène russe et, en bonus, annonce discussions, productions et contagions autour de l’art culinaire. Du 23 au 26 octobre. CENTQUATRE, 104, rue d’Aubervilliers ou 5, rue Curial, Paris XIXe. Métro : Stalingrad ou Riquet. Horaires : vendredi 23, de 11 h à 20 h ; samedi 24, de 11 h à 22 h ; dimanche 25, de 11 h à 20 h ; lundi 26, de 11 h à 16 h Tarifs : 15 et 7 d. Environ 61 exposants.(5)

Cutlog, la petite dernière
Et une de plus  ! C’est la petite dernière, venue se greffer aux foires off. Montée par un collectionneur, modeste (une trentaine de galeries), jusqu’ici peu loquace quant à sa programmation et ses exposants, Cutlog mise essentiellement sur l’émergence, galeries comme artistes. Et en la matière, la concurrence des foires off est rude. Un prix, un jury pointu, de fraîches et jeunes galeries étrangères, c’est ce qui pourrait lui permettre de se faire un nom. Du 22 au 25 octobre. Bourse du commerce, 2 rue de Viarmes, Paris Ier. Métro : Louvre-Rivoli et Les Halles. Horaires : jeudi 22, de 14 h à 21 h ; vendredi 23, de 11 h à 19 h ; samedi 24, de 12 h à 22 h et dimanche 25, de 11 h à 18 h. Tarifs : 10 €. 30 à 40 exposants.(6)

Fiac Tuileries
Infos pratiques : Une sélection de sculptures monumentales et d’installations d’œuvres contemporaines au cœur du jardin des Tuileries, en collaboration avec le musée du Louvre. Horaires : de 7 h 30 à 19 h 30.(1)

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°617 du 1 octobre 2009, avec le titre suivant : Fiac, côté « off »

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque