Mercredi 20 novembre 2019

L’Inde à l’assaut du XXIe siècle

Anish Kapoor voit Monumenta en grand

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 16 mai 2011 - 259 mots

Le secret est jalousement gardé. Avant le dévoilement de la proposition d’Anish Kapoor sous les verrières du Grand Palais pour son Monumenta 2011 [jusqu’au 23 juin], on ne saura rien ou si peu.

Il est question de défier le volume, de jouer sur la couleur, une seule, immersive. Jusqu’à présent, le rouge a souvent dominé dans ses œuvres. L’artiste britannique né à Bombay l’a déjà utilisé à plusieurs reprises et fait preuve avec ce coloris de sa capacité à investir des lieux quasi impossibles comme la grande nef de la Tate Modern, parée pour l’occasion d’une conque rouge gigantesque (Marsyas, 2002). Et toujours, une seule forme, simple, lisible, capable de toutes les complexités dans le ressenti. Lors des dernières élections présidentielles américaines, pas un décrochage télévisé en direct de Chicago ne se faisait sans le Cloud Gate de Kapoor en arrière-plan. Là encore, l’énorme bulle oblongue et rutilante, comme une goutte de mercure posée sur une esplanade, happait tous les regards et sollicitait l’espace comme rarement.

Il sera donc question de perception, d’expérience phénoménologique pour entraîner le visiteur dans un moment remarquable : « Mon ambition est de faire une œuvre d’une taille considérable, que je veux intégrer totalement au bâtiment pour créer quelque chose qui soit à la fois contemplatif, portant à la méditation… » La production techniquement surdouée prévoit de s’effacer derrière cette expérience du sensible, intensifiée par la couleur et l’échelle. Après trois éditions marquées par le spectre de la mort ou de la menace, la participation d’Anish Kapoor s’annonce résolument comme celle du ravissement.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°636 du 1 juin 2011, avec le titre suivant : Anish Kapoor voit Monumenta en grand

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque