Vol au MAMVP : l’enquête progresse

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 juin 2010

PARIS [11.06.10] – L’enquête sur le vol impressionnant de cinq toiles de maîtres en mai dernier au Musée d’art moderne de la Ville de Paris (MAMVP) avance. Les enquêteurs ont pu reconstituer le scénario du vol et privilégient la piste des voleurs bien informés.

Les policiers du groupe des « antiquaires » de la Brigade de répression du banditisme (BRB) spécialisés dans le vol d’œuvres d’art ont apporté de nouveaux éléments d’enquête sur le vol spectaculaire de cinq toiles de maîtres (Picasso, Modigliani, Léger, Braque et Matisse) au MAMVP dans la nuit du 19 au 20 mai dernier.

Grâce aux différents éléments de l’enquête, les agents de la BRB ont pu reconstituer le scénario du vol, a-t-on appris de l’AFP. Sachant qu’aucune ronde des agents de sécurité n’était prévu à cette heure-ci, l’homme masqué et ganté s’est introduit vers 04h00 du matin par un balcon avant de démonter une des fenêtres du musée. Après avoir visité plusieurs salles, il s’est directement dirigé vers sa cible, les cinq toiles de maîtres. Puis il a pris soin de les désencadrer tout en conservant leur châssis pour ne pas les endommager.

Bien qu’il ai agit seul, il est probable que le voleur avait un ou des complices à l’extérieur du musée. Une chose est sûre pour la BRB, le voleur ou les voleurs étaient très bien renseigné sur les failles du dispositif de sécurité et connaissaient « parfaitement les lieux ».

Concernant le commanditaire, les enquêteurs n’excluent aucune piste même s’ils penchent vers celle du collectionneur ou de l’amateur d’art qui aurait mandaté un voleur professionnel pour son compte.

Alors que la police a confirmé que l’alarme et les capteurs de mouvements ne fonctionnaient pas au moment du vol, la SPIE, la société prestataire chargée de la maintenance des installations de sécurité du musée a affirmé, quant à elle, le système de détection et de surveillance était en bon état de marche. « Le système de détection a fonctionné et toutes les caméras concernées ont pu filmer le vol des tableaux » a déclaré à l’AFP la société.

Le MAVMP a réouvert ses portes jeudi 10 juin à l’occasion du vernissage de l’exposition « Dynasty ». Christophe Girard, adjoint à la culture à la mairie de Paris, a précisé au micro de RTL que le dispositif de sécurité avait été modernisé et renforcé avant d’assurer que la réouverture se faisait dans des « conditions de sécurité optimales ».

Légende photo

Georges Braque « L'olivier près de l'Estaque » (1906) - 50 x 61 cm © D.R
Fernand Léger « Nature morte au chandelier » (1922) - 116 x 80 cm © D.R
Henri Matisse « La Pastorale » (1906) - 46 x 55 cm © Succession H. Matisse
Amedeo Modigliani « La Femme à l'éventail » (1919) - 100 x 65 cm © D.R
Pablo Picasso « Le pigeon aux petits pois » (1911) - 64 x 53 cm © D.R

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque