Mercredi 21 février 2018

Le MAMVP rouvre ses portes le 10 juin dans un climat de suspicion

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 1 juin 2010

PARIS [01.06.10] – Fermé depuis le vol de cinq toiles de maîtres dans la nuit du 19 au 20 mai 2010, le MAMVP rouvrira ses portes au public le 10 juin pour l'exposition « Dynasty ». La controverse sur la sécurité continue et 4 prêteurs de l’exposition Basquiat refuseraient de confier leurs toiles en octobre.

Le Musée d'art moderne de la Ville de Paris (MAMVP) fermé depuis le vol spectaculaire de cinq toiles de maîtres – Picasso, Modigliani, Braque, Léger et Matisse – dans la nuit du 19 au 20 mai 2010 doit rouvrir ses portes le 10 juin pour l'inauguration de l'exposition « Dynasty ».

Cette première exposition depuis le casse se tiendra dans la partie du musée réservée aux expositions temporaires, une partie où « tout est sécurisé » a assuré la mairie de Paris à l'AFP tout en précisant que la partie abritant les collections permanentes – là où a eu lieu le vol – était encore fermée jusqu'à la fin des enquêtes criminelles et administratives en cours.

Malgré l'assurance de la ville de Paris, les doutes planent encore sur le système de sécurité. Suite à la polémique autour du rapport d'audit alarmant de l'inspection générale sur la situation « vulnérable » des musées parisiens, l'opposition UMP à la mairie de Paris a demandé « l'audition en commission de l'adjoint à la culture, Christophe Girard (PS) et du directeur » du MAMVP. C'est une demande « parfaitement légitime » a souligné Jean-Didier Berthault, porte-parole du groupe UMP au Conseil de Paris compte tenu des « conditions rocambolesques » du vol et de la gravité du rapport.

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, accusé par le syndicat Supap-FSU de « se défausser sur les agents de sécurité » a réagi en précisant que dès avoir pris connaissance des conclusions dudit audit, il avait engagé une enveloppe de 10 millions d'euros pour remettre à niveau les systèmes de sécurité des musées municipaux. Des interrogations subsistent sur le gardiennage au cours des deux mois pendant lesquels l’alarme était désactivée. Combien y-avait-il d’agents ? Que faisaient-ils le soir du vol ? S’il y avait bien 3 agents en service comme la mairie l’a annoncé, comment se fait-il qu’ils n’aient rien entendu ? Le MAMVP n’est pas si grand pour que des agents faisant des rondes régulières ne remarquent rien.

Organisée conjointement avec le Palais de Tokyo, l'exposition « Dynasty » est consacrée à la jeune création française contemporaine. Jusqu'au 5 septembre 2010, une quarantaine d'artistes de moins de trente ans exposeront chacun deux oeuvres, une au MAMVP et une autre, complémentaire, au Palais de Tokyo.

En octobre, le MAMVP doit accueillir l’exposition Basquiat actuellement à la Fondation Beyeler. 4 prêteurs, 2 Suisses et 2 américains auraient demandé à retirer leurs œuvres pour la session parisienne.

Légende photo

Musée d'art moderne de la ville de Paris (2008) - photographe Photogestion - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque