Samedi 5 décembre 2020

Archéologie

Une réplique de la tombe de Toutankhamon pour protéger l’originale menacée par le tourisme

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 janvier 2011 - 300 mots

LE CAIRE (EGYPTE) [20.01.11] – Le Conseil Suprême des Antiquités égyptiennes, dirigé par Zahi Hawass, veut fermer la tombe de Toutankhamon, dont les peintures pariétales sont menacées par le tourisme de masse. La célèbre tombe devrait fermer d’ici fin 2011, une réplique sera alors mise à disposition des visiteurs.

La tombe de Toutankhamon, site le plus visité de la Vallée des Rois à Louxor, pourrait fermer ses portes d’ici fin 2011. Zahi Hawass, directeur du Conseil Suprême des Antiquités égyptiennes, a déclaré que les peintures pariétales du célèbre tombeau, découvert en 1922, sont gravement menacées par l’afflux quotidien de touristes. Les conditions ayant permis la conservation du tombeau étant bouleversées par le sable, l’air et l’humidité induits par la présence des touristes. D’après The Australian, le site accueille environ deux millions de visiteurs par an, soit une moyenne journalière de 6 000 personnes.

Zahi Hawass a annoncé qu’une réplique de la tombe de Toutankhamon allait être mise à disposition des touristes, seuls quelques privilégiés, des chercheurs triés sur le volet, seront autorisés à pénétrer dans l’authentique chambre mortuaire du plus célèbres des pharaons. La réplique, devrait être installé à Louxor, à proximité de la maison d’Howard Carter, le découvreur du site. D’après le Guardian, la réplique serait d’une telle qualité qu’il serait impossible de distinguer l’original de la copie. Zahi Hawass estime que la réplique attira autant de visiteurs que l’original. Deux autres tombes pourraient connaître le même sort. Pour le responsable des antiquités de telles mesures sont indispensables, sinon ces peintures vieilles de plusieurs milliers d’années pourraient disparaître en moins d’un siècle.

La création d’une réplique pour un site menacé n’est pas une première, en France, la Grotte de Lascaux a été fermée en 1963, quelques années seulement après sa découverte. Une copie a été créée pour les visiteurs.

Légende photo

Peintures murales dans la chambre funéraire - Photo Hajor - 2002 - Licence CC BY SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque