Lundi 24 septembre 2018

Musée

Note de fin pour le Grand Musée du parfum

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 juillet 2018 - 203 mots

PARIS

Placé en redressement judiciaire il y a un an, le musée installé en plein cœur de Paris a finalement annoncé une fermeture définitive.

Intérieur du Grand Musée du Parfum
Intérieur du Grand Musée du Parfum
Photo Paris Byzance Paradise
© Grand Musée du Parfum

Moins de deux ans après son ouverture, le Grand Musée du parfum ferme définitivement ses portes. En octobre dernier, le Journal des Arts avait révélé les difficultés financières auxquelles il se trouvait confronté. Malgré le soutien de la Mairie de Paris et de la Région Ile-de-France, la SAS Parfeum, la société commerciale gérant le misée, avait déposé le bilan le 26 juillet 2017. Une procédure de redressement judiciaire avait jusqu’alors permis de maintenir les activités de cet établissement. 

Le projet mené par l’entrepreneur Guillaume de Maussion avait commencé par une période d’importants travaux de l’hôtel particulier de 1500 m2 et de ses jardins. Malgré des dépassements dans le coût des travaux, le PDG assurait cependant être satisfait d’une première année prometteuse avec un budget d’exploitation à l’équilibre.  

Le premier semestre 2018 n’aura visiblement pas été conforme aux attentes. 

Les touristes invités par le nouveau site visitparisregion.com à se rendre dans le bâtiment et son jardin de la rue du Faubourg Saint-Honoré pour se plonger dans l’univers du parfum, devront faire demi-tour et choisir un autre lieu de découverte culturelle. 
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque