Mercredi 13 novembre 2019

Monument

L'Hôtel de la Marine entrouvre ses portes avant de les refermer

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 4 janvier 2016 - 437 mots

PARIS [04.01.16] - 8 000 visiteurs se sont pressés ce week-end à l'Hôtel de la Marine qui a ouvert exceptionnellement ses portes, avant de fermer pour travaux jusqu'en 2018. Une longue attente pour un petit parcours.

3 400 le samedi et 4 600 le dimanche : environ 8000 personnes ont visité l'Hôtel de la Marine au cours du week-end du 2-3 janvier 2016. Dimanche, la file d'attente ceinturait le bâtiment jusque dans la rue Saint-Florentin. Seules les personnes handicapés (et les journalistes) ont pu esquiver les 2h30 de queue.

Organisée par le Centre des Monuments historiques (CMN), nouveau gestionnaire des lieux désigné par l'Etat en 2014, cette ouverture gratuite exceptionnelle est venue marquer le départ de l'Etat-Major de la Marine, qui occupait les lieux depuis 226 ans. « L'État major s'en est allé fin octobre mais le plan vigipirate lié aux attentats de novembre a retardé la prise en main de l'édifice par nos équipes », explique Philippe Bélaval, président du CMN.

Seule une partie d'une aile du premier étage de ce bâtiment - qui a abrité le Garde-meuble de la Couronne au XVIIIe siècle avant d'être occupé par le ministère de la Marine - était ouverte au public. Circulant lentement derrière des poteaux de guidage, Les visiteurs ont pu découvrir l'escalier d'honneur, les deux galeries donnant sur la cour et les trois salons d'apparat donnant sur la place de la Concorde.

L'excellent état des décors, pour la plupart du XVIIIe siècle et remaniés au XIXe siècle, frappe. C'est que ces pièces ont été restaurées consciencieusement en 2008-2009, à l'exception de la salle à manger d'honneur qui clôturait ce parcours temporaire. « Le reste des pièces du premier étage est en moins bon état et devra bénéficier d'une importante restauration qui, après sondage des murs, devra commencer à la fin de l'année », explique Philippe Bélaval. Des travaux de mise aux normes seront aussi effectués, pour une ouverture au public en 2018.

Le premier étage du quadrilatère proposera un parcours de type muséal, qui pourra accueillir des expositions temporaires liées au passé du site. Selon le président du CMN, les pièces pourront être remeublées avec du mobilier du Louvre, des Arts décoratifs, de la Cité de la céramique de Sèvres ou de Versailles. Provenant principalement des collections du Mobilier national, le Mobilier rocaille ou Premier Empire, qui décore encore les pièces ne restera peut-être pas sur place selon l'évolution du projet scientifique.

Quant au rez-de-chaussée qui doit accueillir un espace consacré aux arts de table (décision présidentielle qui avait fait grincer des dents) le président du CMN a assuré qu'il sera « culturel et non commercial. »

Légende photos

Visite des salons d'apparats de l'Hôtel de la Marine et file d'attente devant l'Hôtel de la Marine le 4 janvier 2016 - Courtesy photos Sébastien Passot

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque