Lundi 17 décembre 2018

Monument

L'Hôtel de la Marine ouvrira fin 2019

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 30 mars 2017 - 423 mots

PARIS [30.03.17] - Le chantier de l'Hôtel de la Marine s'apprête à démarrer pour une ouverture prévue du monument, qui mêlera visites patrimoniales et offre gastronomique, en décembre 2019. Pour financer le gros des travaux, le Centre des monuments nationaux (CMN) a contracté un prêt bancaire de 80 millions d'euros.

Les murs de la façade sont recouverts d'échafaudages : le chantier de l'Hôtel de la Marine, dont l'Etat a confié la gestion au Centre des monuments nationaux (CMN) en 2014, démarre en avril.

En janvier 2016, juste après le départ de l'Etat-major de la Marine qui occupait l'édifice depuis 226 ans, le monument - Garde-meuble de la Couronne de 1765 à 1789 - avait ouvert exceptionnellement ses portes. Pendant trois jours, le visiteur avait pu déambuler dans les impressionnants salons d'apparat aménagés sous Napoléon III, restaurés entre 2007 et 2009.

Aujourd'hui, les travaux à réaliser, sous la houlette de Christophe Bottineau, Architecte en chef des monuments historiques (ACMH), sont encore importants et ne permettront l'ouverture définitive au public d'un lieu intégralement classé qu’en décembre 2019.

Les appartements de l'intendant du Garde-meuble, Thierry de Ville d'Avray, doivent être restaurés, restitués et remeublés dans leur état du XVIIIe siècle grâce à des prêts d'institutions abritant du mobilier d'origine (Mobilier National, Louvre, musée des beaux-arts de Boston...) « avec qui le CMN est en discussions », explique Philippe Bélaval, président de l'opérateur public. Les appartements de Madame Thierry de Ville d'Avray, aménagés, doivent quant à eux retrouver leur distribution d'origine, des cloisons ayant été élevées dans les pièces. Ces espaces seront restitués dans un style XVIIIe et meublés de mobilier d'époque « peu prestigieux » selon Philippe Bélaval. L'idée est que des visiteurs puissent s'asseoir, voir privatiser l'espace, pour des déjeuners ou des dîners afin de vivre une « expérience d'immersion dans la vie du XVIIIe siècle. »

Le thème de la gastronomie française, auquel l'Etat a voulu que l'hôtel de la Marine soit en partie consacré, sera bien présent avec la mise en place dans les murs de l'édifice d'un restaurant, d'un café et d'un salon de thé gérés par un concessionnaire unique en cours de sélection. L'exposition temporaire dans l'espace dédié dont disposera le monument, sera, pour l'ouverture du site au public, d'ailleurs consacré aux Arts de la table.

Pour financer majoritairement le chantier, qui ne bénéficiera que de 10 millions d'euros de la part de l'Etat, le CMN a fait appel à un mode de financement inédit : un emprunt bancaire de 80 millions d'euros qui doit être remboursé par la location d'espace de bureaux de prestige dont dispose le monument.

Légendes photos

Salon des amiraux et salon d'honneur, Hôtel de la Marine, Paris © Ambroise Tézenas / CMN

Hôtel de la Marine vu depuis la fontaine des Fleuves, Paris © Jean-Pierre Delagarde / CMN

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque