Mercredi 21 février 2018

États-Unis

Le sourire des musées américains

Le Journal des Arts

Le 19 janvier 2010

2009 n’a pas été l’annus horribilis annoncée en terme de fréquentation pour les musées américains. Nombre d’entre eux ont même vu leur nombre de visiteurs s’envoler

NEW YORK - Une entrée à prix avantageux, un intérêt populaire accru pour l’art contemporain, ou simplement un été pluvieux… la fréquentation, dans la plupart des musées américains, a tenu le choc de la récession, et nombre d’institutions ont même vu leurs chiffres s’envoler. Notre sondage auprès de vingt musées aux États-Unis démontre que les deux tiers d’entre eux ont vu leur nombre de visiteurs progresser au cours de ces trois dernières années – une tendance qui touche les musées appliquant la gratuité aussi bien que ceux demandant un droit d’entrée. Les établissements proposant de l’art moderne et de l’art contemporain sont particulièrement concernés : le Museum of Modern Art (MoMA) à New York, dont le billet d’accès est l’un des plus chers du pays (20 dollars, 13,5 euros), a vécu sa plus belle année depuis son ouverture il y a quatre-vingts ans en accueillant 2,8 millions de visiteurs durant l’année fiscale 2008-2009 (du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2009) et le nombre de ses abonnés a atteint le chiffre record de 120 000. Avec 372 000 entrées, la rétrospective du Solomon R. Guggenheim Museum à New York consacrée à son architecte Frank Lloyd Wright représente son plus grand succès à ce jour, sans oublier un record de fréquentation totale en 2009 avec plus d’un million de visiteurs.

Les vacances à domicile plébiscitées
Le Museum of Contemporary Art de Chicago a lui aussi attiré les foules (164 946 visiteurs) venues découvrir la rétrospective Olafur Eliasson. Sa directrice, Madeleine Grynsztejn, cite plusieurs raisons à cet engouement : le coût relativement modeste du billet d’entrée, une recrudescence des vacances à domicile – une tendance à préférer rester chez soi et à profiter des attractions locales plutôt que de parcourir le monde – et l’engouement pour la ville du président Obama. L’inauguration de la Modern Wing (nouvelle aile) de l’Art Institute of Chicago, en mai dernier, a également stimulé l’intérêt. Le Dia:Beacon, un musée pour lequel les visiteurs doivent se déplacer jusque dans le nord de l’État de New York, s’en sort bien avec près de 70 000 visiteurs l’an passé. Et le Massachusetts Museum of Contemporary Art (Mass MoCA) à North Adams, avec 142 000 entrées, annonce ses plus beaux résultats de son histoire. Les chiffres du Metropolitan Museum of Art à New York et de la National Gallery of Art à Washington (DC), dont les collections sont autant historiques que contemporaines, ont également progressé.

« Blockbusters » à succès
Dans certains cas, comme pour l’Art Institute of Chicago, l’inauguration d’ambitieux projets d’extension initiés dans les années fastes a contribué à stimuler la fréquentation. D’autres musées, en revanche, témoignent de baisses sévères, comme le Nelson-Atkins Museum of Art à Kansas City (Missouri) dont le nouveau Bloch Building a ouvert ses portes en juin 2007, et le Walker Art Center à Minneapolis dont la nouvelle aile conçue par Herzog & de Meuron a été inaugurée en 2005.

Sans surprise, les expositions « blockbusters » ont donné un coup de fouet à la fréquentation. À Atlanta, le contrat de 18 millions de dollars entre le High Museum of Art et le Musée du Louvre pour trois expositions clés en main s’est traduit par les plus importants chiffres jamais enregistrés par le musée, tant pour sa fréquentation totale que pour une exposition, « The Louvre and the Masterpiece », qui s’est tenue en 2009. Ces résultats, liés à des manifestations d’envergure, ont-ils été dopés par la récession ? « Honnêtement, je ne saurais pas vous répondre, mais je peux vous dire que nous n’avons pas rogné sur la qualité de notre programmation. Nous n’allons pas flouer le public à cause des risques liés à la récession », répond le directeur du High Museum of Art, Michael Shapiro. Le musée est en pourparlers avec le Louvre pour une deuxième collaboration, mais aussi avec le MoMA pour d’importants prêts. « Nous avons réussi à lever 16 millions de dollars [pour le projet du Louvre], le nombre de nos abonnés a augmenté, notre fréquentation est en hausse, et notre visibilité à travers le monde s’est considérablement améliorée. Cela n’a pas de prix », ajoute Shapiro. Les musées qui ont profité d’une grande exposition à succès en 2007 et 2008 ont vu leur fréquentation se stabiliser, tel le Los Angeles Museum of Contemporary Art (LA MoCA) qui éprouve de grandes difficultés depuis le raz-de-marée Murakami en 2007 dans l’espace Geffen Contemporary. Idem pour le Walker Art Center à Minneapolis qui a vécu une année record en 2007 grâce à ses expositions sur Picasso et Frida Kahlo. Le Hirshhorn Museum and Sculpture Garden à Washington (DC) a également vu le nombre de ses visiteurs baisser, mais son directeur, Richard Koshalek, projette d’inverser le mouvement.

Dans l’ensemble, de nombreuses institutions ont été agréablement surprises d’avoir aussi bien traversé la crise économique. « Nous ne savions pas si notre fréquentation de la dernière année fiscale allait être aussi importante, donc nous étions ravis en découvrant les chiffres », indique Barbara Pflaumer, du Los Angeles County Museum of Art (Lacma) qui accueille le Broad Contemporary Art Museum depuis février 2008. Le musée californien s’est en effet réjoui de chiffres en hausse régulière en 2009. « D’après les études que nous avons menées auprès de notre public, celui-ci trouve que les musées affichent encore un formidable rapport qualité-prix », conclut Barbara Pflaumer.

METROPOLITAN MUSEUM OF ART, NEW YORK
1er janv. au 31 oct. 2009 : 4,1 millions de visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 4,8 millions de visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 4,6 millions de visiteurs

MUSEUM OF MODERN ART, NEW YORK
1er janv. au 31 oct. 2009 : 2,8 millions de visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 2,8 millions de visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 2,64 millions de visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 2,34 millions de visiteurs

SOLOMON R. GUGGENHEIM MUSEUM, NEW YORK
1er janv. au 31 oct. 2009 : 1 025 763 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 1 002 021 visiteurs
1er janv. au 31 déce. 2007 : 893 961 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2006 : 856 471 visiteurs

DIA : BEACON, ÉTAT DE NEW YORK
1er janv. au 31 oct. 2009 : 69 475 visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 72 897 visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 64 577 visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 63 155 visiteurs

ART INSTITUTE OF CHICAGO
1er janv. au 31 oct. 2009 : 1 607 254 visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 1,5 million de visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 1,4 million de visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 1,3 million de visiteurs

MUSEUM OF CONTEMPORARY ART, CHICAGO
1er janv. au 1er oct. 2009 : 281 022 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 285 982 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2007 : 284 114 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2006 : 274 830 visiteurs

J. PAUL GETTY MUSEUM, LOS ANGELES
1er janv. au 31 oct. 2009 : 1 331 364 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 1 554 870 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2007 : 1 599 198 visiteurs

LOS ANGELES COUNTY MUSEUM OF ART
1er janv. au 31 oct. 2009 : 733 018 visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 857 059 visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 825 241 visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 616 491 visiteurs

MUSEUM OF CONTEMPORARY ART, LOS ANGELES
1er janv. au 31 oct. 2009 : 108 358 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 213 549 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2007 : 317 560 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2006 : 266 680 visiteurs

SAN FRANCISCO MUSEUM OF MODERN ART
1er janv. au 31 oct. 2009 : 588 091 de visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 733 922 visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 641 555 visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 556 277 visiteurs

NATIONAL GALLERY OF ART, WASHINGTON DC
1er janv. au 31 oct. 2009 : 3 975 790 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 4,8 millions de visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2007 : 4,5 millions de visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2006 : 4,7 millions de visiteurs

SMITHSONIAN AMERICAN ART MUSEUM, WASHINGTON DC
1er janv. au 31 oct. 2009 : 1 004 000 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 1 142 600 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2007 : 918 000 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2006 : 629 000 visiteurs

HIRSHHORN MUSEUM AND SCULPTURE GARDEN, WASHINGTON DC
1er janv. au 31 oct. 2009 : 624 457 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 668 045 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2007 : 739 830 visiteurs

MUSEUM OF FINE ARTS, BOSTON
1er janv. au 31 oct. 2009 : 750 833 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 977 085 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2007 : 1 091 378 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2006 : 1 047 012 visiteurs

PHILADELPHIA MUSEUM OF ART
1er janv. au 31 oct. 2009 : 711 000 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2008 : 763 000 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2007 : 662 000 visiteurs
1er janv. au 31 déc. 2006 : 722 000 visiteurs

HIGH MUSEUM OF ART, ATLANTA
1er janv. au 31 oct. 2009 : 464 000 visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 539 989 visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 346 018 visiteurs (pour dix mois d’activité)
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 437 590 visiteurs

WALKER ART CENTER, MINNEAPOLIS
1er janv. au 31 oct. 2009 : 525 691 visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 671 757 visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 759 347 visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 611 290 visiteurs

NELSON-ATKINS MUSEUM OF ART, KANSAS CITY
1er janv. au 31 oct. 2009 : 295 454 visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 352 000 visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 453 000 visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 267 580 visiteurs

MUSEUM OF FINE ARTS, HOUSTON
1er janv. au 31 oct. 2009 : 1 211 000 visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 1 273 674 visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 1 661 308 visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 1 847 924 visiteurs

MENIL COLLECTION, HOUSTON
1er janv. au 31 oct. 2009 : 120 000 visiteurs
1er oct. 2008 au 30 sept. 2009 : 130 000 visiteurs
1er oct. 2007 au 30 sept. 2008 : 124 000 visiteurs
1er oct. 2006 au 30 sept. 2007 : 94 000 visiteurs

Chiffres compilés en novembre 2009 par Megan Empey, Andrew Goldstein et Helen Stoilas

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°317 du 22 janvier 2010, avec le titre suivant : Le sourire des musées américains

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque