Mercredi 12 décembre 2018

Le Met poursuivi en justice pour communication trompeuse sur ses tarifs

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 mars 2013 - 222 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [11.03.13] - Le Met est accusé de pratiquer la désinformation autour de ses tarifications, transformant le principe de donation libre en paiement forcé. Une plainte a été déposée par des visiteurs et un membre du personnel du musée.

Une plainte émanant de deux visiteurs et d’un membre du personnel du musée a été déposée à l’encontre du Metropolitan Museum of Arts (Met) de New York le 5 mars 2013, a révélé la presse américaine.

Une plainte avait déjà été déposée en 2012 pour les mêmes motifs : l’institution est accusée d’user de méthodes trompeuses afin de maintenir une ambiguïté concernant l’entrée. Signalétiques, discours des guichetiers participeraient à faire croire au visiteur qu’il est obligé de payer l’entrée au MET (comprenant le département du Cloisters Museum à l’extrémité de Manhattan), alors qu’un accord avec la Ville ne l’autorise qu’à demander une donation « recommandée » fixée à 25 dollars pour les adultes depuis 2012, 17 pour les seniors et 12 pour les enfants.

Pour certains musées new-yorkais, tels le Whitney Museum of American art, l’entrée est payante tous les jours à l’exception d’une soirée de donation libre (« pay-what-you-wish »), ce qui participe à entretenir la confusion. Confusion qui n’existe pas dans grand nombre d’institutions anglaises où le passage par le guichet n’est obligatoire que pour accéder aux expositions temporaires.

Légende photo

Metropolitan Museum of Art - © Photo nyer82 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque