Mercredi 8 décembre 2021

Renaissance

Le Portrait d'Isabelle d'Este, attribué à Léonard de Vinci, saisi dans une banque de Lugano

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 11 février 2015 - 338 mots

LUGANO / SUISSE

ROME / LUGANO (ITALIE / SUISSE) [11.02.15] – Un portrait d'Isabelle d'Este attribué à Léonard de Vinci a été saisi dans une banque suisse, suite à une demande internationale d'entraide judiciaire dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale. Cette saisie relance le débat sur l’authenticité du tableau.

Détail du Portrait d'Isabelle d'Este (circa 1513-1516) - Huile sur toile - 61 x 46,5 cm - Authentifié et daté par Carlo Pedretti comme étant un tableau de Léonard de Vinci.
Détail du Portrait d'Isabelle d'Este (circa 1513-1516) - Huile sur toile - 61 x 46,5 cm - Authentifié et daté par Carlo Pedretti comme étant un tableau de Léonard de Vinci.
Photo Wikimedia

Mardi 10 février, la police tessinoise, en Suisse, et le procureur de Pesaro, en Italie, ont annoncé que le Portrait d'Isabelle d'Este attribué à Leonard de Vinci - retrouvé dans le coffre-fort d’une banque de Lugano en octobre 2013 – avait été saisi pour fraude à l'assurance et pour exportation illégale d’œuvre d'art, rapporte Il Corriere della Serra. En 2013 déjà, les enquêteurs avaient appris qu'un avocat de Pesaro avait eu mandat de vendre le portrait pour « au moins 95 millions d'euros ». Lorsque la toile a été saisie, « les négociations concernant la vente étaient bien avancées et tournaient autour d'un montant de 120 millions d'euros », évoque un communiqué du parquet de Pesaro.

Portrait d'Isabelle d'Este (circa 1513-1516) - Huile sur toile - 61 x 46,5 cm - Authentifié et daté par Carlo Pedretti comme étant un tableau de Léonard de Vinci.
Portrait d'Isabelle d'Este (circa 1513-1516) - Huile sur toile - 61 x 46,5 cm - Authentifié et daté par Carlo Pedretti comme étant un tableau de Léonard de Vinci.
Photo Wikimedia

Les carabiniers cherchent aussi à établir la provenance initiale de cette toile. L'œuvre ferait partie d'une collection de près de 400 tableaux se trouvant en Suisse depuis environ un siècle et appartenant à une famille italienne. D’après le quotidien suisse alémanique Aargauer Zeitung, les actuels propriétaires seraient les héritiers de l'industriel et amateur d'art Peter Zai (1855-1936) qui vivait à Turgi, dans le canton d'Argovie.

Les tests effectués au carbone 14 et sur les pigments ont révélé que ce tableau a été peint entre 1460 et... 1650 ! L’historien d’art Carlo Pedretti, considéré comme l’un des plus grands connaisseurs de l’œuvre de Leonard de Vinci, l’avait lui identifié comme le portrait d’Isabelle d’Este, une des femmes les plus importantes de la Renaissance italienne, et l'avait daté entre 1513 et 1516. Mais son avis ne faisait et ne fait toujours pas l’unanimité. « Lorsque le tableau reviendra en Italie, le parquet ordonnera d'ultérieures expertises pour confirmer la paternité de l'œuvre », a affirmé le parquet.

Saisie du tableau dans un coffre à Lugano

 

 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque