Mercredi 8 juillet 2020

Musée

Le Louvre ne sera plus gratuit le premier dimanche du mois en haute saison

Par Marion Le Bec · lejournaldesarts.fr

Le 4 février 2014 - 273 mots

PARIS

PARIS [04.02.14] – Le Conseil d’Administration du Musée du Louvre, réuni le 29 novembre 2013, a modifié la grille tarifaire pour les visiteurs. L’une des modifications significatives consiste en la suppression de la gratuité à l’entrée des collections permanentes les premiers dimanches d’avril à septembre.

La gratuité tous les premiers dimanches du mois avait été instituée en 1998 au Louvre avant la généralisation de cette mesure deux ans plus tard, par la ministre de la Culture de l’époque, Catherine Trautmann. Elle ne sera désormais offerte que d’octobre à mars.

L’expérience de la gratuité un dimanche par mois avait conduit à une hausse de fréquentation du musée du Louvre de 70% en deux ans. En 2000, la plupart des visiteurs du dimanche déclaraient avoir saisi l’opportunité de cette gratuité pour visiter les collections permanentes. En 2012, les visites gratuites s’élevaient à 3 602 000 – soit 39 % de l’ensemble des visites -, dont 448 000 les dimanches gratuits.

Outil de démocratisation culturelle, l’initiative de 1998 est toutefois confrontée à une baisse des subventions publiques et une hausse des budgets de fonctionnement. Avec un budget de 196,125 millions d’euros en 2013, le Musée du Louvre doit développer ses ressources propres, dont la billetterie.

Or la gratuité du 1er dimanche qui constitue pour beaucoup de touristes un « effet d’aubaine » est à la fois une perte de recettes pour le musée et une mauvaise expérience de visite en raison de l’affluence.

Le Château de Versailles a fait de même durant la période estivale.

Le coût du billet d’entrée avait augmenté en juillet 2013 pour atteindre 12 euros. Il était de 7,50 euros en 2004.

Légende photo

Le musée du Louvre - 2012 - © photo Ludosane

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque