Vendredi 25 septembre 2020

La Chine expérimente la gratuité des musées

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 mars 2011 - 322 mots

PEKIN (CHINE) [10.03.11] - Le ministère de la Culture et le ministère des Finances chinois annonçaient en février dernier que le public aurait un accès libre à tous les musées d’art publics d’ici deux ans. La semaine dernière, deux musées ont ouvert gratuitement, le Shanghai Art Museum et le National Art Museum of China, enregistrant une hausse importante de leurs visiteurs.

Le gouvernement chinois annonçait le 10 février dernier qu’il financera les bibliothèques, musées d’art et centres culturels publics pour leur permettre d’offrir un accès gratuit aux visiteurs. Le gouvernement a ainsi alloué au programme, 1,8 milliards de yuans (environ 197 millions d’euros). Il est prévu que tous les musées d’art publics deviennent gratuits d’ici la fin de l’année 2012. Ce geste fait suite à la gratuité instituée 2008 par le gouvernement chinois dans les musées et monuments commémoratifs.

Le Shanghai Art Museum a ouvert gratuitement pour la première fois samedi 5 mars. Avant cela, l’entrée coûtait 20 yuans (environ 2 euros). Le premier jour, le musée a accueilli plus de 12 000 visiteurs, soit plus de huit fois sa fréquentation habituelle. Les gens se sont précipités pour admirer les peintures des artistes Wu Guanzhong et Lin Fengmian, malgré la longue file d’attente sous la pluie.

A Pékin, le National Museum of China est passé à la gratuité le 2 mars. Depuis ce jour, il accueille quelques 6 000 visiteurs journaliers. Les employés du musée ont cependant constaté que les gens avaient besoin de temps pour intégrer le comportement à adopter dans un tel lieu, comme ne pas faire trop de bruit, ne pas utiliser le flash des appareils photo ou ne pas emporter le papier toilette du musée chez soi. D’autres personnes se sont plaintes du manque de visites guidées proposées par le musée.

Cette politique devrait bientôt être mise en oeuvre dans sept autres musées dans les provinces de Jiangsu, Guangdong, Shaanxi, Hubei et à Pékin selon le site xinhuanet.com.

Légende photo

Drapeau chinois - Photo Daderot - 2009 - Source Wikimedia 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque