Mercredi 24 octobre 2018

Monument

Le Grand Palais aura une structure éphémère au bout du Champ-de-Mars

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 3 juillet 2018 - 229 mots

PARIS

Le Conseil de Paris a approuvé lundi la mise à disposition du « plateau Joffre » au bout du Champ-de-Mars où sera installée une structure éphémère qui remplacera le Grand Palais, structure nationale, en travaux avant les jeux Olympiques.

Champs-de-Mars
Le Champs-de-Mars

La structure qui sera « de grande qualité esthétique et environnementale », sera installée du 1er septembre 2020 au 30 novembre 2024 sur une surface d'environ 13.500 m2. Elle accueillera des activités et événements organisés par la Réunion des Musées Nationaux puis le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Fortement dégradé, le Grand Palais sera fermé de fin 2020 au printemps 2023 pour effectuer les lourds travaux nécessaires avant l'objectif d'accueillir les épreuves d'escrime et de taekwondo des jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Pendant cette fermeture, il s'agissait de maintenir dans un lieu prestigieux et central de Paris l'accueil de manifestations d'envergure organisées sous la grande verrière de la Nef du Grand Palais, comme la FIAC, Paris Photo, Monumenta ou la Biennale des antiquaires (*).

La maire LR du VIIe arrondissement Rachida Dati qui s'était inquiétée pour la tranquillité des riverains, avait accepté la mise à disposition de la parcelle contre l'assurance d'un certain nombre d'aménagements du lieu en leur faveur.

Cet article a été publié le 2 juillet 2018 par l'AFP

Note du JournaldesArts.fr

(*) La Biennale des antiquaires a été rebaptisée Biennale de Paris depuis son annualisation en 2017


 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque