Mardi 11 décembre 2018

Musée

L’Argentine rend ses musées payants

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 17 septembre 2018 - 202 mots

BUENOS AIRES / ARGENTINE

S’enfonçant dans la crise, le gouvernement argentin met fin à la gratuité d’entrée dans les musées nationaux.

Musée national des beaux-arts de Buenos Aires
Le Musée national des beaux-arts de Buenos Aires

Dans un contexte économique difficile, le président argentin Mauricio Macri a annoncé en début de mois plusieurs mesures d’économie, dont une qui met fin à la gratuité d’accès aux établissements culturels nationaux. Vingt-quatre musées et onze instituts nationaux sont ainsi concernés, dont le Musée national des beaux-arts de Buenos Aires.  

Cette mesure s’inscrit dans une politique culturelle contestée depuis décembre 2015, suite à la nomination au ministère de la Culture de Pablo Avelluto. Après des coupes budgétaires et des réductions d’effectifs, le ministère a été ramené en secrétariat d’Etat. « L’accès à la culture est un droit fondamental et doit être garanti par l’Etat. Cette mesure impliquera moins de droits et d’éducation pour le peuple argentin » ont exprimé dans un communiqué des employés du ministère, rapporte La Nota

Violetta Mansilla, directrice du collectif UV - regroupant des galeries, a indiqué à Artnet que « depuis la présidence de Macri, la plupart des fonds, des bourses et des aides financières alloués à la culture ont disparu, été divisés par deux ou ont été suspendus. La réalité d’aujourd’hui en Argentine est très triste »
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque