Insolite

La Sagrada Familia dispose enfin d’un permis de construire 136 ans après le début de sa construction

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 21 octobre 2018 - 317 mots

BARCELONE / ESPAGNE

La basilique barcelonnaise a conclu avec la mairie un accord qui normalise la situation juridique des travaux en contrepartie de 36 M€.

La Sagrada Familia en travaux en 2005
La Sagrada Familia en travaux en 2005
Photo Ludosane pour LeJournaldesArts.fr

Cent trente-six ans après le début des travaux du célèbre édifice, un accord visant à régulariser la situation juridique des travaux a enfin été conclu jeudi 18 octobre entre le conseil municipal de la ville et le comité responsable des travaux, comme le rapporte El Pais. Des négociations qui avaient été initiées en novembre 2016.  « Une journée historique » pour le maire de Barcelone, qui s’est réjoui de la signature de l’accord et a salué l’attitude des deux parties. 

La Sagrada Familia va donc enfin disposer d’un permis de construire, en contrepartie de quoi elle s’engage à verser 36 millions d’euros, sur une période de dix ans. Les transports en commun dans le quartier seront ainsi améliorés grâce à une dotation de 22 millions d’euros, tandis que l’accès direct du métro à la basilique bénéficiera de 7 millions d’euros ; de nouveaux plans d’urbanisation dans la région recevront 4 millions et l’entretien et la maintenance du quartier, 3 millions d’euros. 

La basilique va ainsi « pouvoir s’ouvrir à la ville avec cette contribution aux transports, mais également à l’amélioration de l’environnement du voisinage », a salué le président délégué du patronage du monument, Esteve Camps. 

Un accord qui laisse cependant en suspens la question d’un escalier d’accès, sur la façade La Gloria. Initialement inclus dans le projet initial de Gaudí, ce projet nécessite la destruction de plusieurs habitations privées, dont les expropriations seraient coûteuses.

La Sagrada Familia, dont la construction continue et mouvementée ne cesse, depuis toujours, de susciter polémiques et interrogations, accueille environ 4,5 millions de visiteurs chaque année. 

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005, la basilique, débutée par Antoni Gaudí (1852–1926) en 1882, espère voir ses travaux s’achever en 2026, année qui marquera le centenaire de la mort de l’architecte catalan. 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque