Eglise

Mobilisation d’intellectuels pour la fin des travaux de la Sagrada Familia

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 décembre 2008 - 246 mots

BARCELONE / ESPAGNE

BARCELONE (ESPAGNE) [09.12.08] – Un groupe d’intellectuels espagnol proteste contre les travaux sur l’un des plus célèbres bâtiments à Barcelone conçu par Antoni Gaudí­ : la Sagrada Familia.

Après de nombreux retards au cours des 125 dernières années, l’achèvement de la Sagrada Familia, à Barcelone, prévue dans 20 ans, demeure incertain. Plus de 80 ans après la mort d’Antoni Gaudí, architecte de la cathédrale, 400 personnes du monde de l’art espagnol – artistes, architectes, réalisateurs et galeristes – manifestent contre la poursuite des travaux.

Selon ces intellectuels, l’équipe d’architectes responsables pour la continuation des travaux auraient privilégié leur style au détriment de celui de son créateur. On compte parmi les personnalités qui se sont rassemblées et ont signé un manifeste contre les travaux, Rosa Malet, présidente de la Fondation Miró, Miquel Tàpies, président de la Fondation Tàpies, et Manuel Borja-Villel, directeur du musée de la Reine Sophie.

« C’est une catastrophe. Ce que les touristes voient aujourd’hui n’est qu’une caricature du travail de Gaudí. Il s’agit seulement de banaliser le travail de Gaudí et notre société dans un but touristique » , a expliqué Borja-Ville au Times.

Cependant, il convient de rappeler que la façon dont Gaudí concevait le projet de sa vie n’était pas clairement définie dans des plans : il les changeait constamment et n’hésitait pas à modifier le cours du chantier. De plus, les architectes travaillent à partir des reconstitutions des plans originaux, dont la majorité a été détruite pendant la guerre d’Espagne.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque