Musée - Spécial Covid-19

La réouverture des musées en France suspendue à la circulation du virus

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 28 avril 2021 - 345 mots

FRANCE

Avec un taux de contamination parmi les plus hauts en Europe, l’exécutif hésite à confirmer une réouverture « mi-mai ».

Salle de la Joconde au musée du Louvre en janvier 2021. © Martin Bureau / AFP
Salle de La Joconde au musée du Louvre en janvier 2021.
© Martin Bureau / AFP

Paris. Sitôt annoncée la réouverture possible de « certains lieux culturels » par Emmanuel Macron pour la mi-mai, les musées ont immédiatement pensé en être les premiers bénéficiaires. Mais après avoir plusieurs fois réaffirmé cette promesse, à l’approche de l’échéance, l’exécutif temporise, ne donne pas de date précise et évoque des ouvertures régionalisées, voire départementalisées, en fonction du taux d’incidence.

Emmanuel Macron est pris en étau entre, d’un côté, la situation toujours tendue à l’hôpital et l’incertitude sur la circulation du virus et, de l’autre, le contraste que renvoie l’image de la réouverture des pubs et bientôt (le 17 mai) des musées outre-Manche provoquant un agacement dans la population. D’autant que l’Espagne, la Suisse, la Belgique, le Portugal, le Danemark et l’Autriche ont rouvert leurs lieux culturels depuis parfois plusieurs mois. Alors il entretient régulièrement l’espoir d’un déconfinement en lâchant ou faisant lâcher ici et là des bribes d’indices.

Il est vrai que si le rythme de contamination a recommencé à baisser depuis mi-avril à la suite du nouveau tour de vis de fin mars, la pente n’est pas assez rapide pour rejoindre le taux britannique (37 cas quotidiens en moyenne hebdomadaire pour 1 million d’habitants, un mode de calcul différent du « taux d’incidence » mais qui revient au même). Au 25 avril, le taux français est onze fois supérieur : 437 et même deux fois supérieur au taux italien.

L’Italie, avec son ouverture territorialisée, pourrait servir de modèle à la France. La péninsule a classé chacune de ses vingt régions selon un code couleur déterminé par divers indicateurs sanitaires. Le 26 avril dernier, quatorze de ces régions (parmi les plus touristiques) sont passées en « jaune », synonyme de réouverture des musées. C’est la même logique territorialisée qui prévaut en Allemagne, où le taux d’incidence est du même niveau que le taux italien, mais qui, à l’inverse, ne descend pas.

La situation des galeries reste encore plus confuse, on croit comprendre qu’elles rouvriraient « mi-mai » comme d’autres commerces, mais rien n’est moins sûr.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°566 du 30 avril 2021, avec le titre suivant : La réouverture des musées en France suspendue à la circulation du virus

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque