Musée - Spécial Covid-19

Les musées se préparent à leur réouverture 

Par Lorraine Lebrun · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2021 - 681 mots

FRANCE

Malgré quelques disparités locales, la réouverture devrait cette fois-ci se faire quasiment en simultané.

Nettoyage du sol d'une salle du Louvre avant la réouverture en juillet 2020. © Thomas Samson / AFP
Nettoyage du sol d'une salle du musée du Louvre avant la réouverture en juillet 2020.
© Thomas Samson / AFP

France. Ils pensaient rouvrir à la mi-décembre 2020 ; les musées auront finalement dû attendre cinq mois et demi avant de pouvoir ouvrir de nouveau leurs portes, après les avoir fermées le 30 octobre dernier. Annoncée par le président de la République, la date du 19 mai offre enfin aux établissements culturels la perspective de renouer avec leur public.

Le Premier ministre, Jean Castex, a détaillé le 10 mai les conditions du déconfinement que l’on connaissait déjà pour les musées. Le Conseil international des musées (Icom) avait dévoilé début mai un premier échéancier relatif aux jauges d’accueil : un visiteur pour 8 mètres carrés à partir du 19 mai ; un visiteur pour 4 mètres carrés à partir du 9 juin ; une pleine capacité à partir du 30 juin. Un calendrier qui s’accompagne du rappel des précautions d’usage, puisque l’ouverture des lieux culturels reste soumise à l’évolution de la situation épidémique sur le territoire. Les préfets de Région peuvent à tout moment décider de refermer localement les lieux culturels pour freiner la propagation du virus, notamment si le taux d’incidence venait à dépasser 400 infections pour 100 000 habitants.

Les musées semblent en tout cas dans les starting-blocks pour rouvrir dès le 19. « Nous finalisons l’accrochage et redonnons un coup de peinture fraîche dans les salles d’exposition temporaire. Nous serons prêts à ouvrir le jour même, nous attendons ça depuis tellement longtemps ! », se réjouit Hélène Guenin, directrice du Musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice. Si certains, à l’instar du Musée d’Orsay, ont rapidement annoncé leur intention d’ouvrir dès le mercredi 19, d’autres, comme le Louvre, le château de Versailles ou les musées de la Ville de Paris, ont mis plus d’une semaine avant de confirmer cette date, avec des ouvertures progressives de la billetterie. « On n’est pas complètement certains d’ouvrir le 19, ce sera plutôt le week-end suivant, explique pour sa part Sophie Warlop, directrice des musées de Dunkerque. On doit s’organiser, notamment au niveau du personnel qui a été redéployé dans d’autres services. » Autre exception notable, il faudra attendre jusqu’au 22 mai l’ouverture à Paris de la Bourse de commerce-Pinault Collection, dont les créneaux de réservation pour les trois premiers jours gratuits ont été pris d’assaut sur Internet.

Mais ces quelques jours de décalage sont sans commune mesure avec la situation de mai 2020. Lors du premier déconfinement, l’exécutif avait en effet choisi de faire la distinction entre « petits » et « grands » musées, permettant la réouverture des premiers dès le 11 mai tandis que les seconds avaient dû attendre la fin du mois. Et dans la pratique, les réouvertures s’étaient étalées jusqu’au début du mois de juillet.

Des mesures de gratuité

Pour marquer la fin de cette période de fermeture, certaines municipalités ont par ailleurs annoncé la gratuité de leurs musées – une mesure à géométrie variable selon les villes. À Marseille, le Maire va rendre l’accès libre aux collections permanentes pour toute l’année 2021. À Lille, la gratuité ne concerne que les étudiants et les moins de 30 ans dans trois musées de la ville (Palais des beaux-arts, Musée d’histoire naturelle et Musée de l’hospice Comtesse), et ce pour une durée de trois mois à compter de la réouverture. À Strasbourg, la gratuité sera valable pour tous, pour les expositions aussi bien permanentes que temporaires, mais seulement jusqu’à la fin juin. Enfin, le maire de Nice, Christian Estrosi, a confié au Journal des Arts qu’il allait instaurer « la gratuité des musées [de la ville] pendant un mois pour tous les visiteurs qui ne bénéficient pas du Pass Musées réservé aux habitants de la métropole ».

D’autres adaptations ont également pu être décidées ponctuellement, comme au Louvre-Lens (Pas-de-Calais). « Des enquêtes ont été menées auprès du public pendant la réouverture l’an dernier, et les visiteurs ont fait part d’un certain stress en présence des groupes, notamment composés d’enfants, témoigne la directrice, Marie Lavandier. Nous avons donc décidé de réserver l’ouverture du musée aux scolaires le matin, et à tous les publics à partir de midi. »

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°567 du 14 mai 2021, avec le titre suivant : Les musées prêts à rouvrir le 19 mai

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque